Naissance de quatre guépards au Parc Safari

Naissance de quatre guépards au Parc Safari

Les bébés guépards à leur première sortie à l'extérieur.

Crédit photo : Gracieuseté - Parc Safari

Deux mâles et deux femelles guépards sont nés au début mai au Parc Safari à Hemmingford. Il s’agit d’une première au Québec.

Ils pesaient en moyenne de 300 à 400 grammes à la naissance, comparé à entre 4 et 4,5 kg chacun désormais.

«La naissance a eu lieu à terme et de façon naturelle, avise le parc zoologique. Bien qu’il y ait surveillance par caméra et qu’une équipe d’urgence soit sur place, elle s’est déroulée intimement, sans intervention humaine.»

Les petits sont en parfaite santé. Ils sont élevés par leur mère, Akeela, qui les couvre. Pour le moment, ils n’ont été en contact avec personne. Ils ont fait leur première sortie à l’extérieur en compagnie de leur mère le 10 juillet.

«Normalement, le public pourra les observer dès le samedi 21 juillet», avise le Parc Safari.

Un bébé s’approchant de la caméra.

La lignée se poursuit

La lignée se poursuit pour Akeela, puisqu’elle a donné naissance en mai 2017 à deux autres guépards. Cette fois, c’était par césarienne. Ces naissances en captivité constituaient également une première au Québec. La reproduction de guépards dans ces conditions est de 16%.

Le Parc Safari est le seul endroit au Québec qui héberge des guépards, une espèce en voie d’extinction dans leur pays d’origine. Il en compte 17.

«Comme tous les félins, les guépards passent une grande partie de leurs journées à dormir sous les arbres ou dans un abri conçu pour les protéger du soleil. Incroyables sprinteurs, ils peuvent atteindre une vitesse de pointe de 110 km/h et sont donc les animaux terrestres les plus rapides au monde», rappelle le parc.

Leurs noms

Imani (femelle): nommée en l’honneur d’une femelle inspirante à Masai Mara, une réserve nationale du Kenya.

Ilanga (femelle): signifie soleil en swahili.

Bemba (mâle): signifie caline en swahili.

Malik (mâle): signifie roi en swahili.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Naissance de quatre guépards au Parc Safari"

avatar
Danielle Descheneaux
Invité
Danielle Descheneaux

Beaucouo de gens sont contre les zoos…mais si vous n’étiez pas là, beaucoup de ces animaux seraient disparus…alors bravo pour vos efforts de préservation de ces animaux formidables…en espérant qu’un jour, les humains leur redonnent leur territoire afin qu’ils puissent renaître!