Non aux McManoir à Candiac

Au maire Normand Dyotte et à la conseillère Anne Scott, D’abord, nous tenons à vous dire que nous aimons toujours Candiac, ville que nous avons adoptée il y a 18 mois.

Cependant, nous avons été informés d’une décision inquiétante de votre administration quant aux destructions des maisons sur le territoire, dont une sur la place de Bretagne où nous habitons. Votre choix de non pas favoriser la rénovation des maisons existantes, mais leur remplacement par des McManoir gigantesques et grotesques nous laissent perplexes.

D’ailleurs, tenir vos séances sur le sujet à 18h un mercredi soir nous apparaît douteux en termes d’implication des citoyens. Une Ville qui se veut familiale et qui organise des assemblées à l’heure du souper semble au contraire ne pas souhaiter entendre les familles.

Nous aimerions donc vous informer de notre inquiétude face à ce manque de plan d’urbanisme de Candiac. Laissons les McManoir aux joueurs de hockey situés le long du golf dans les nouveaux quartiers. Et reconnaissez la valeur patrimoniale et même historique des maisons construites dans les années 1960 et 1970.

D’ailleurs, une maison de ce type a déjà été construite en 2010 sur la place de Bretagne, au 66. Elle est à vendre depuis plusieurs mois déjà et le prix demandé a été baissé de plusieurs centaines de milliers de dollars. Cette maison défigure la rue.

Nous sommes voisins de la première maison construite sur la place de Bretagne, celle du maire Leman qui occupe deux terrains. Allez-vous en permettre sa destruction aussi? N’avez-vous aucune estime pour l’histoire de notre ville? Est-ce que l’appât du gain prévaudra sur la qualité de vie des citoyens et sur l’harmonie architecturale d’un quartier?

Nous nous opposons à la destruction des maisons qui font partie du patrimoine de Candiac afin de permettre la construction de McManoir. Les familles comme nous avons choisi les vieux quartiers de Candiac parce que la culture du Dix30 ne nous intéresse pas. Protégez le patrimoine, protégez les maisons d’origine, protégez les vieux quartiers, protégez Candiac monsieur le maire!

Interdisez aux nouveaux propriétaires de raser toute propriété existante. Rénovez-les!

Geneviève Laurin

Benoit Dutrizac

Candiac

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des