Nouveau livre, nouvelle collection pour l’auteur Samuel Champagne

Nouveau livre, nouvelle collection pour l’auteur Samuel Champagne

"Adam" est le premier ouvrage d’une trilogie et aussi le premier livre de la nouvelle collection Kaléidoscope, consacrée aux LGBT.

Crédit photo : Gracieuseté

Le Laprairien Samuel Champagne vient de publier Adam aux éditions De Mortagne. Ce roman se veut le premier d’une nouvelle collection, Kaléidoscope, consacrée aux LGBT (lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres).

«Ça fait quatre ou cinq ans qu’on discute de cette possibilité avec De Mortagne. Ce sont toutes des thématiques qui sont liées à l’orientation sexuelle. Il n’y avait rien au Québec en littérature à ce propos. Cette nouvelle collection est pionnière dans son domaine et s’adresse à un lectorat de 15-16 ans», raconte l’écrivain.

«Souvent, dans la thématique homosexuelle qui est publiée ici et ailleurs, l’homosexualité est le point central, l’éléphant dans la pièce.»

– Samuel Champagne, auteur

 

Il mentionne que ce n’est pas la première fois que les éditions De Mortagne font preuve d’audace. La maison d’édition propose aussi la collection Tabou, qui aborde des thématiques «difficiles», et ce, «de manière réaliste» dans leurs récits, selon M. Champagne. Une quarantaine de publications ont vu le jour dans cette série à laquelle l’auteur a aussi participé. L’intimidation, les troubles alimentaires, l’identité sexuelle, la dépression sont parmi les sujets traités.

 

Trilogie

Adam parle d’un adolescent qui vient d’une famille très nombreuse et qui a de la difficulté à trouver sa place. Il est homosexuel et il essaie de le dire à ses parents, mais il n’est jamais capable, puisque sa famille lui prend beaucoup de son énergie», explique Samuel Champagne.

L’auteur raconte que le sujet de l’homosexualité n’est pas mis en avant-scène dans l’histoire.

«Dans mon livre, c’est plutôt comment Adam va réussir à trouver son identité propre autant à l’intérieur de sa famille qu’à l’extérieur», poursuit l’écrivain.

Adam est le premier d’une trilogie. La particularité de celle-ci tient au fait que chacune des histoires peut être lue dans l’ordre ou non, puisqu’elles renferment un récit qui leur est propre. Le fil conducteur est que les trois héros adolescents fréquentent le même lieu d’enseignement, soit l’école secondaire de la Magdeleine à La Prairie. Les personnages peuvent s’entrecroiser brièvement. Les deux autres ouvrages, James, qui aborde le thème de la bisexualité, et Antonin à propos du choc post-traumatique, suivront.

L’écrivain Samuel Champagne.

Pouvoir en vivre

Alors qu’il termine ses études doctorales en littérature jeunesse à l’Université du Québec à Trois-Rivières, Samuel Champagne rêve du jour où il pourra vivre de sa plume.  Toutefois, son lectorat et les sujets qu’il traite peuvent représenter une certaine difficulté à cet égard.

«Les adolescents n’ont pas nécessairement de carte de crédit ou de débit pour acheter mes livres. Et comme mes thématiques sont sensibles, ils n’osent pas demander à leurs parents de se procurer le livre», constate M. Champagne.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar