Une nouvelle exposition au Musée d’archéologie de Roussillon

Par Vicky Girard
Une nouvelle exposition au Musée d’archéologie de Roussillon
(Photo : Le Reflet - Denis Germain)

Le Musée d’archéologie de Roussillon à La Prairie présente jusqu’au 23 septembre l’exposition interactive Faux et contrefaçons, hier et aujourd’hui. Le public est invité à deviner quels objets sont authentiques ou contrefaits parmi les 115 exposés.
«Ce n’est pas tous les jours qu’un musée régional peut accueillir des objets issus tant de l’Égypte ancienne que de l’Amérique précolombienne, de la Grèce antique, de l’Europe du 16e siècle et de la Chine impériale. C’est assez exceptionnel d’avoir des pièces aussi rares et anciennes», dit Julien Bouchard, responsable au service à la clientèle, des programmes et de l’éducation au musée.
L’exposition est organisée par le Musée royal de l’Ontario. Celui-ci a réalisé qu’il avait acquis de fausses pièces au cours de son histoire. Plutôt que de s’en départir, il a décidé de mettre les véritables objets en parallèle avec les contrefaits pour en faire une exposition.
«C’est ce qui la rend si particulière», souligne M. Bouchard.
Les visiteurs peuvent retrouver des objets d’époque comme de la vaisselle, des artéfacts et des sculptures, de la monnaie, des accessoires mode ou sportifs contemporains et des produits de toutes sortes. Le défi est de distinguer les articles authentiques des reproductions. Les techniques utilisées par les faussaires sont ensuite expliquées.
Inspiration pour la programmation estivale
La présentation de cette exposition a donné envie au Musée d’archéologie de Roussillon d’explorer la thématique des objets historiques contrefaits tout l’été.
«Dans le contexte actuel où on entend parler de fausses nouvelles et de fausses informations qui circulent, nous avons décidé de parler du faux, mais différemment. Nous parlons de son utilisation dans un contexte scientifique», explique M. Bouchard.
Les visiteurs du musée pourront donc en apprendre plus sur l’archéologie expérimentale, qui vise à reproduire des artéfacts anciens avec des méthodes anciennes pour comprendre le processus de réalisation d’un objet.
Les activités culturelles du musée cet été
-Les après-midi du Club des apprentis archéologues
Le 14 juillet: Les jeunes de 8 à 12 ans pourront voyager dans le temps et apprendre à confectionner des outils en pierre, à allumer un feu sans allumette et découvrir les techniques de chasse utilisées à la préhistoire.

La programmation estivale du musée offre démonstrations et expérimentations.

Le 21 juillet: Les participants fabriqueront un appareil photographique et tenteront de reproduire d’anciens clichés du Vieux-La Prairie dans le cadre d’un atelier spécial portant sur l’histoire de la photographie.
-Le mois de l’archéologie
Du 1er  au 31 août: Tous les jours dès 14h, les familles pourront participer à des simulations de fouilles archéologiques extérieures et en apprendre plus sur le patrimoine régional.
Le 11 août: Journée de commémoration de la bataille de La Prairie qui s’est déroulée en 1691. Les résultats du projet de recherche seront dévoilés. Une conférence gratuite aura lieu dès 13h.
18 août: Journée découverte de l’archéologie expérimentale au RécréoParc de Sainte-Catherine.
 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des