Occupation et vitalité des territoires : une stratégie qui rapproche les acteurs locaux des décisions en matière de développement

Occupation et vitalité des territoires : une stratégie qui rapproche les acteurs locaux des décisions en matière de développement

Marceline Jugureanu, directrice de la Chambre de commerce et d'industie Royal Roussillon, et la présidente Raymonde Potvin.

Crédit photo : Gracieuseté

La Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et la Chambre de commerce et d’industrie Royal Roussillon (CCIRR) voient dans le lancement de la Stratégie gouvernementale pour assurer l’occupation et la vitalité des territoires 2018-2022, présentée par le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, Martin Coiteux, un renforcement de la capacité des acteurs locaux d’assurer l’attractivité  et le dynamisme économique de toutes les régions du Québec.

Les investissements annoncés de 566 M$ d’ici 2020 permettront de soutenir des projets structurants qui apporteront une valeur économique pour les régions concernées.

La FCCQ et la CCIRR souhaitent donc que les projets qui seront présentés en vertu de cette enveloppe offrent les meilleurs potentiels. «Nous avions appuyé le rôle accru confié aux élus

municipaux dans le développement économique de leur collectivité. Ces responsabilités leurs permettront d’exercer davantage de leadership en cette matière. Cette Stratégie vient rapprocher

l’ensemble des intervenants régionaux, dont la communauté d’affaires, de la prise de décision», affirment Stéphane Forget, président-directeur général de la FCCQ et Marcelina Jugureanu,

directrice-générale de la CCIRR.

Impliquer les communautés d’affaires

La FCCQ et la CCIRR constatent que les priorités ciblées dans les plans régionaux présentés dans la Stratégie rejoignent celles des communautés d’affaires, notamment l’importance de préparer la relève entrepreneuriale et d’attirer de la main-d’oeuvre qualifiée en région.

L’importance de stimuler les investissements privés, en plus de doter les régions d’infrastructures numériques et de transports accessibles et efficaces sont des conditions essentielles au succès des régions. Cette communauté d’intérêts permettra une collaboration fructueuse entre tous les acteurs. Cependant, pour la FCCQ et la CCIRR, ces priorités doivent être en cohérence avec les stratégies gouvernementales et ne doivent pas favoriser une compétition injuste entre les régions.

«Il est fondamental que les communautés d’affaires de partout au Québec, soient des partenaires à part entière de l’élaboration et de l’implantation des priorités économiques régionales. Cette synergie assurera la meilleure coordination de tous les acteurs impliqués dans

la vitalité économique de nos régions», ont conclu M. Forget et Marcelina Jugureanu.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar