«On est en train d’atteindre le haut de la vague» – François Legault

Par Hélène Gingras
«On est en train d’atteindre le haut de la vague» – François Legault
(Photo : Gracieuseté - CAQ)

En raison du nombre d’hospitalisations et d’admissions aux soins intensifs qui se stabilise, le premier ministre du Québec, François Legault, voit d’un bon œil la suite de la crise de la COVID-19. Il est convaincu que «le printemps et les beaux jours s’en viennent».

«On est en train d’atteindre le haut de la vague et la vague est moins haute qu’ailleurs et que ce qu’on avait anticipé», a-t-il lors de son point de presse quotidien, entouré du Directeur de la santé publique, le docteur Horacio Arruda, et la ministre de la Santé, Danielle McCann.

Comparant la situation dans la province à celle d’autres pays, il demeure convaincu que «les mesures que les Québécois ont accepté de mettre en place donnent de bons résultats». À preuve, les décès et les hospitalisations qui sont moindres qu’ailleurs, a-t-il pointé.

M. Legault a bon espoir que, dans les prochains jours, le Québec «passera à une autres étape» et que l’économie va pouvoir repartir tranquillement parce que le redémarrage serait fait «de manière intelligente».

Il convient que la province «a fait des sacrifices économiques importants», mais essentiels pour sauver des vies. Le système de santé public aura permis, quant à lui, d’intervenir autant auprès des gens pauvres que riches, a-t-il vanté.

Selon lui, la population sera transformée de cette épreuve et plus solidaire que jamais.

«On va sortir plus unis, plus forts et on va pouvoir dans les prochains mois, les prochaines années, construire un Québec plus prospère et plus fier. Et ça s’est peut-être un bon côté de la crise», a-t-il affirmé.

Priorité aux CHSLD

M. Legault a annoncé la création d’une équipe gouvernementale afin de s’assurer que les CHSLD soient les mieux équipés que possible pour faire face à la crise actuelle. Une dizaine compte de nombreux cas d’infection et c’est là où le taux de mortalité au coronavirus est le plus élevé, puisque cette clientèle est plus vulnérable.

Bilan quotidien

106 540 tests négatifs

11 677 positifs

2 721 sous investigation

11 677 cas positifs (+765)

242 décès (+25)

733 personnes hospitalisées (+54)

186 aux soins intensifs (- 10)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des