«On veut réduire les contacts, mais aussi les risques de contacts»

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
«On veut réduire les contacts, mais aussi les risques de contacts»
(Photo : Capture d'écran)

Si le gouvernement a choisi de fermer les restaurants, salles de spectacle et centres d’entraînement, entre autres, c’est pour limiter à la fois les contacts et les risques de contacts pendant les déplacements pour s’y rendre, a expliqué le premier ministre François Legault en point de presse, le jeudi 29 octobre.

«Les propriétaires nous disent qu’ils ont pris toutes les mesures nécessaires, mais qu’ils doivent fermer quand même. Nous ne remettons pas en cause leurs efforts. Toutefois, il faut prévenir. Il y a un risque d’avoir des contacts avant et après être allé au restaurant, par exemple», a-t-il justifié.

«Il faut regarder les conséquences advenant le cas où on ne fait pas de sacrifices. Je sais que c’est difficile, mais le seul remède est de travailler ensemble pour passer au travers.» – François Legault

Le premier ministre a comparé la situation du Québec à celle de la France, où «toutes proportions gardées, il y a cinq fois plus de cas». Les hospitalisations sont à la hausse et les commerces non essentiels ont dû fermer leurs portes.

«C’est une mince consolation de regarder ce qui se passe ailleurs, a-t-il reconnu. Mais la situation s’aggrave à la grandeur de la planète. En France, on voit ce qui arrive si on perd le contrôle des hospitalisations. C’est dramatique.»

«Pourquoi je parle de la France? a-t-il ajouté. C’est parce qu’il faut que tous les Québécois prennent conscience que la situation est critique. Les mesures ne sont pas plus dures au Québec qu’ailleurs dans le monde.»

Avec 1 030 nouveaux cas aujourd’hui, M. Legault a souligné que le Québec demeure sur le même plateau depuis un mois, soit «un niveau élevé, mais sous contrôle».

Pour sa part, le ministre de la Santé Christian Dubé estime que le nombre d’hospitalisations d’environ 500 à l’heure actuelle «est encore élevé. Si on veut se garder une marge de manœuvre, on doit rester en dessous de cela».

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires