Philippe Bond à La Prairie le 21 novembre

«On n’est pas souvent chez nous, mettons», affirme d’entrée de jeu l’humoriste Philippe Bond. De retour d’un spectacle à Ottawa, il sera à la salle Richard-Sauvageau à La Prairie le 21 novembre.

«Comparativement au premier spectacle où je parlais beaucoup de ma famille, je les ai laissés tranquilles, un peu. Je parle beaucoup de mes premières expériences, des premiers spectacles que j’ai faits dans les bars et les cabarets parce que les gens pensent souvent qu’on sort de nulle part», indique l’humoriste. Il a travaillé quatre ou cinq ans dans les bars avant d’en arriver à faire des salles de spectacles.

Ne soyez pas surpris, son spectacle Philippe Bond 2 débute avec des directives.

«Si on veut assister à mon deuxième spectacle, il faut suivre les règles», avertit celui qui garde aussi une place très importante dans ses spectacles pour ses amis à qui il rend hommage à sa façon.

L’humoriste aborde aussi le sujet d’où il en est rendu dans sa vie.

«Je suis rendu dans la trentaine [il a 36 ans] je suis célibataire, pas d’enfant et je me suis posé beaucoup de questions il n’y a pas si longtemps à savoir si j’étais normal», confie-t-il également.

Un peu de «lousse»

Ne vous attendez toutefois pas à ce qu’il suive son texte mot à mot. L’improvisation fait loi chez lui et gare à ceux qui ont à se lever pour aller au petit coin pendant la représentation. Il se peut qu’ils subissent les moqueries de Philippe Bond.

«Je me garde toujours un peu de «lousse» pour jaser avec ces gens-là et souvent, c’est ce dont les gens se souviennent. Ce n’est pas quelque chose qui me stresse quand il y a de l’indiscipline dans la salle», s’amuse-t-il également.

Les billets sont en vente à la billetterie de l’école de la Magdeleine ou par téléphone au 514 380-8899 poste 7329.

(En collaboration avec Audrey Leduc-Brodeur)

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des