Pierre Langlois renonce à se porter candidat dans La Prairie

Pierre Langlois renonce à se porter candidat dans La Prairie

Pierre Langlois et Pauline Marois photographiés en 2014 lors d'une visite dans un restaurant de la région.

Crédit photo : Le Reflet - Archives

Pierre Langlois, candidat aux scrutins de 2012 et 2014 sous la bannière du Parti québécois dans La Prairie, ne se représentera pas dans la circonscription cet automne. Et s’il devait refaire le saut en politique, ce ne serait plus avec le PQ.

«Mon attachement à ma ville natale demeure solide, mais je ne serai pas candidat dans la circonscription et sûrement pas candidat indépendant», a-t-il répondu au Reflet.

M. Langlois a annoncé ses intentions au PQ à l’automne. Il a constaté, après des discussions avec des citoyens, que ces derniers croient de moins en moins aux partis politiques traditionnels.

«L’action politique doit, à la base, se faire dans l’objectif ultime d’améliorer le niveau de vie de nos concitoyens. Je crois que les partis politiques traditionnels ont perdu de vue cet objectif. Une autre voie est possible. C’est ce que j’entends des citoyens qui m’interpellent», a-t-il déclaré par voie de communiqué.

Questionné à savoir s’il se présentera dans une autre circonscription avec un nouveau parti, Pierre Langlois a laissé planer le doute.

«Les scénarios hypothétiques ne font pas partie de mon pragmatisme. Je ne ferme pas la porte à la politique, je ferme la porte au Parti québécois dans sa mouture actuelle», a-t-il affirmé.

 

Conseiller économique

Pierre Langlois a fait partie de l’équipe économique du Parti québécois aux scrutins de 2012 et 2014. Spécialiste des finances publiques et du développement économique, il s’est impliqué au sein du PQ depuis plus de 15 ans. Il a œuvré à titre de conseiller économique auprès de Pauline Marois et de Bernard Landry. Il a aussi été directeur de cabinet au ministère de l’Économie. Récemment, il a contribué à la rédaction de la plate-forme économique de Pierre Karl Péladeau lors de la course au leadership de 2015 et a conseillé de nombreux députés.

 

À LIRE AUSSI SUR LE MÊME SUJET :

De nouveau candidat cet automne : Le transport demeure une priorité pour Alain Therrien

De nouveau candidat cet automne : La santé constitue l’enjeu de l’heure pour Richard Merlini

Élections provinciales : Stéphane Le Bouyonnec a terminé sa réflexion

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Pierre Langlois renonce à se porter candidat dans La Prairie"

avatar
Michel Fleury
Invité
Michel Fleury
Je suis pas surpris , la circonscription de La Prairie , je pose des question , enfin Pierre c’est limpide , jamais oublier que le PQ est seul Parti Politique , peut sortir le Québec de l’impasse qui vit le Québec . Je donne le conseil a tous les gens de lire Guy Nantel le titre Je me souviens de rien , surtout la page pour décrire le Québécois le syndrome de Stockholm page 74 . C’est pas la CAQ , PL ou QS , seul le PQ si non le Québec va a la dérive dans sa culture ,identité… Read more »
Barbara Joannette
Invité
Barbara Joannette
Encore un candidat compétent qui quitte le bateau, c’est dommage. Mais vous avez entièrement raison. Quand nous prenons le temps d’écouter les citoyens dans les commerces, ils sont effectivement écoeurés des 2 partis traditionnels, PLQ et PQ, pendant que leur porte monnaie se vide de plus en plus et que leur niveau de vie ne s’améliore pas du tout. Avec tous les scandales, les gens ne croient plus du tout à leurs promesses. Je pense qu’à l’automne, les citoyens vont voter massivement CONTRE les libéraux et non pour un autre parti. Le vote massif anti-libéral va se traduire par un… Read more »