La police de Roussillon arrête un individu soupçonné de six incendies

La police de Roussillon arrête un individu soupçonné de six incendies

Les policiers de Roussillon ont pocédé à l'arrestation sur la rue Saint-Pierre à Saint-Constant moins d'une heure après les délits présumés.

Un homme présumé être à l’origine de six incendies dans deux municipalités a été arrêté par la Régie de police Roussillon à Saint-Constant, le samedi 14 octobre.

Selon les détails fournis par l’agent Denis, de la Sûreté du Québec (SQ), l’individu aurait mis le feu volontairement dans un bâtiment à vocation agricole situé à Sainte-Clotilde et dans cinq autres se trouvant à Saint-Urbain-Premier, entre 14h et 15h.

«Les policiers ont ratissé le secteur, explique-t-il. Ils ont aussi avisé les autres corps de police en leur fournissant une description très sommaire.»

Vers 14h50, les policiers du Roussillon ont appréhendé un suspect présumé dans une station-service située rue Saint-Pierre. Ils l’ont remis à la SQ. Une enquête de la section des crimes majeurs est en cours.

Le porte-parole de la SQ ignore l’âge du suspect ainsi que son lieu de résidence, de même que la façon dont la police de Roussillon a pu le retracer. M. Denis a cependant dit que «les dommages aux bâtiments agricoles sont importants» et que personne n’a été blessé par les flammes.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar