Première entente collective pour les cols blancs de la Régie d’incendie de Saint-Constant et Sainte-Catherine

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Première entente collective pour les cols blancs de la Régie d’incendie de Saint-Constant et Sainte-Catherine
Patricia Traversy, du Service des ressources humaines et communications, et France Burelle, présidente du syndicat des cols blancs de la Régie intermunicipale d'incendie de Saint-Constant et Sainte-Catherine. (Photo : Gracieuseté)

Les six employés cols blancs de la Régie d’incendie de Saint-Constant et Sainte-Catherine en sont venus à une entente avec leur employeur, ont-ils annoncé le 30 juillet. 

Les deux parties entérinent ainsi la première convention collective de ce groupe d’employés constitué d’adjointe administrative, d’adjointe à la comptabilité et de technicien juridique.

«Les négociations se sont déroulées sur plusieurs années et enfin, nous en sommes venus à une entente satisfaisant toutes les parties», informe la Régie.

Sans entente depuis l’accréditation officielle du syndicat en février 2017, les employés et leur employeur se sont rencontrés à de multiples reprises, en vain. En novembre, les cols blancs avaient d’ailleurs voté pour des moyens de pression afin d’exprimer leur mécontentement. 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires