Vers une Régie intermunicipale d’incendie à sept villes?

Vers une Régie intermunicipale d’incendie à sept villes?

Les villes de Saint-Constant et Sainte-Catherine se sont alliées pour offrir un service incendie commun, en 2015.

Crédit photo : Le Reflet - Archives

Les sept villes desservies par la Régie intermunicipale de police Roussillon étudieront prochainement la possibilité de se regrouper aussi sous un seul et même service d’incendie.

C’est ce qu’a annoncé le maire de Saint-Constant, Jean-Claude Boyer, en séance de conseil le mardi 9 janvier quand un citoyen lui a demandé ce qu’il advenait de la caserne de la Régie d’incendie de Saint-Constant–Sainte-Catherine. Celle-ci n’est toujours pas construite, deux ans après la création de l’entité.

«On a commencé à regarder avec les autres Villes (les services d’incendie Candiac-Delson et La Prairie–Saint-Philippe–Saint-Mathieu) pour voir s’il y avait un intérêt pour se regrouper et il y en a un. Des rencontres pour une régie élargie auront lieu en janvier, février et mars», a affirmé M. Boyer.

À titre de présidente de la Régie de police, Jocelyne Bates confirme qu’elle a eu une rencontre avec les pompiers de Saint-Constant et Sainte-Catherine pour leur expliquer que le projet de caserne commune est sur la glace.

Le projet est freiné par le ministère des Transports qui allègue qu’un décret l’empêche de vendre à une régie le terrain où les deux villes projettent de construire la caserne. L’organisme est également toujours en attente d’une subvention de Québec.

«Au congrès de l’Union des municipalités du Québec, il y avait une conférence sur le regroupement des services d’incendie qui offre un meilleur service à un plus faible coût pour les citoyens», a indiqué Mme Bates.

Voyant qu’il y avait un intérêt de la part des autres maires de la région, la mairesse de Sainte-Catherine les a conviés à discuter d’un projet de régie à sept.

«Nous sommes à l’étape de la planification, a expliqué Mme Bates. Les directeurs généraux des Villes doivent se rencontrer en janvier pour voir quelles infrastructures (casernes) pourraient encore être utilisées pour respecter les délais du schéma de couverture de risques, etc.»

Ouvertes à la discussion

Invitées à réagir, les villes de Delson, La Prairie et Saint-Philippe indiquent n’avoir pris aucun engagement formel, mais se disent prêtes à discuter des bénéfices possibles.

«Nous sommes ouverts à discuter de l’amélioration de la collaboration entre les services, a mentionné le maire de La Prairie, Donat Serres. Mais, il est encore beaucoup trop tôt pour évaluer l’impact et les avantages d’une telle régie et pour déterminer si cette proposition se concrétisera.»

De son côté, Candiac souligne qu’elle a toujours été en faveur d’une «régionalisation stratégique de services» lorsque celle-ci bonifie la qualité de ceux-ci tout en représentant des économies considérables.

 

Chronologie de la Régie intermunicipale d’incendie

2014: Les villes de Saint-Constant et de Sainte-Catherine entreprennent des pourparlers. Les deux conseils municipaux adoptent des résolutions afin de regrouper les deux services de sécurité incendie en une seule entité.

2015: Envoi de l’entente signée de régie pour approbation au ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, publication du décret gouvernemental dans la Gazette officielle du Québec confirmant la constitution légale de l’entité, lancement officiel de la régie et tenue de la première assemblée du conseil d’administration.

2016: La régie annonce vouloir faire l’acquisition d’un terrain de 12 000 m<V>2<V> ceinturé par la route 132, la rue du Portage et la voie de desserte de la route 132 au coût de 1,6 M$. Le coût de la future caserne est estimé à 8 M$.

2017: Les coûts de la caserne sont revus à la hausse et pourraient atteindre une dizaine de millions. Les Villes négocient toujours avec le ministère des Transports (MTQ) pour l’achat du terrain où doit se construire la caserne. Certains éléments ont aussi compliqué la demande de subvention à Québec.

2018: Annonce d’un projet de Régie intermunicipale d’incendie à sept villes.

Poster un Commentaire

1 Commentaire sur "Vers une Régie intermunicipale d’incendie à sept villes?"

avatar
Mario
Invité
Mario

C’est Mr Boyer maire de Saint-Constant qui a initié les démarches pour le regroupement avec Sainte-Catherine puis avec quelques autres villes !