Quatre couples se disent oui une seconde fois au CHSLD La Prairie

Par Vicky Girard
Quatre couples se disent oui une seconde fois au CHSLD La Prairie
Plus d’une centaine de personnes étaient réunies pour la cérémonie. (Photo : Le Reflet - Denis Germain)

Les larmes et les sourires attendris étaient nombreux sous le chapiteau installé derrière le CHSLD à La Prairie, le 31 mai. Quatre couples y ont renouvelé leurs vœux de mariage. Ils célébraient respectivement 30, 36, 59 et 61 ans d’union.

Les quatre couples, Somaneo Keo et Inpoth Khoeup Khan (30 ans de mariage), Diane Levac et Michel Bergeron (36 ans de mariage) Lucille Cognac et Réjean L’écuyer (59 ans de mariage) ainsi que Pierrette Bilodeau et Raymond Daigneault (61 ans de mariage), ont descendu l’allée une deuxième fois avec leur robe, habit, des bouquetières et des porteurs d’alliances. Même si certains se déplaçaient en fauteuil roulant ou s’appuyaient sur une marchette, ils ont tous voyagé dans le temps pour revivre le plus beau jour de leur vie. Célébrer l’amour était la seule chose qui les préoccupait, alors qu’une personne de chaque couple est malade et réside au CHSLD ou le visite régulièrement.

«C’est extraordinaire! C’est encore plus émotionnel que la première fois, à cause du nombre d’années vécues ensemble», a dit Mme Bilodeau.

Plus d’une centaine de personnes, dont leur famille, des proches et d’autres résidents ont assisté à ce moment.

«Ça fait du bien de voir mon beau-père heureux et vivre ça, a confié Nica Kuy, fils de Mme Keo. Il sort de sa routine.»

Sa mère a renchéri en confiant que voir son mari aussi ému l’a touchée énormément.

Après la traditionnelle marche vers l’autel, les couples ont échangé des alliances et un baiser devant une célébrante officielle. Ils sont sortis du chapiteau sous des applaudissements et des bulles soufflées par ceux qui assistaient au renouvellement des vœux.

Mois du bonheur

L’idée est venue d’Audrey Gélinas et Mélanie Rocco, au Service des loisirs du CHSLD. Elles ont travaillé pendant deux mois pour l’organisation de la cérémonie, avec l’aide de bénévoles et d’autres résidents. L’événement a été entièrement commandité, couvrant les frais d’environ 15 000 $, laissent-elles savoir.

Mme Gélinas a exprimé son bonheur d’avoir vu un projet «fou» se concrétiser.

«C’est vraiment un beau retour dans le temps.»

-Michel Bergeron

«À cet âge-là, c’est un événement qui peut être très stressant. Quand j’ai proposé l’idée aux couples, ils ont tous fait une face en me disant « Voyons donc! Est-ce que c’est sérieux? », mais ils ont tous embarqué», a-t-elle raconté.

Jade St-Jean, responsable des communications au Centre intégré de santé et de services sociaux de la Montérégie-Ouest (CISSMO), a souligné l’initiative. Elle a expliqué que dans tous les établissements du CISSMO, le mois du bonheur a été créé. Des activités pour l’occasion étaient organisées pour les résidents.

«À La Prairie, ils voulaient être les meilleurs et faire quelque chose qui sortait de l’ordinaire», a-t-elle dit.

Mme St-Jean a ajouté que «c’est la plus belle journée de leur vie! On le voit dans leurs yeux. C’était émotif ce matin lorsque les mariées se sont fait maquiller et se préparaient».

De son côté, Mme Gélinas s’est dite fière après la cérémonie.

«Je me suis retenue de ne pas pleurer. Je suis tellement contente!» a-t-elle confié souriante.

Elle a ajouté être heureuse que «pour une fois, on va parler en bien des CHSLD».

Cinquième couple

Un autre couple dont l’homme résidait au CHSLD à La Prairie devait aussi se marier, le 31 mai. Malheureusement, Michel Desrosiers est décédé quelques jours avant. Vu son état de santé précaire, son mariage avec Carole Robichaud a été devancé pour être célébré le 18 mai. Un hommage lui a été rendu lors de la cérémonie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des