Québec crée un comité pour l’urbanisation de la route 132

Photo de David Penven
Par David Penven
Québec crée un comité pour l’urbanisation de la route 132
(Photo : Le Reflet – David Penven)

L’urbanisation de la route 132 vient de franchir une nouvelle étape avec la création du Comité de l’axe 132 qui réunit les Villes de Delson, Sainte-Catherine, Saint-Constant et le Conseil des Mohawks de Kahnawake. C’est le député provincial de La Prairie, Richard Merlini, qui en a fait l’annonce le lundi 4 décembre.
«Cette nouvelle est le point de départ d’une démarche concertée pour nous permettre de travailler main dans la main à la recherche de solutions efficaces pour tous les utilisateurs de la route 132», a déclaré le député à l’hôtel de ville de Delson.
L’aménagement urbain, la sécurité routière, le transport collectif et actif et les déplacements en auto pour améliorer la mobilité seront à l’ordre du jour pour le comité. Ce tronçon de 5 km traverse les trois municipalités.
Le député Merlini a voulu se faire rassurant sur le travail amorcé par le passé par les Villes concernées et la Chambre de commerce et d’industrie Royal Roussillon.
«Ceci ne veut pas dire que nous recommençons tout le processus à zéro. Il y a beaucoup de travail qui a été fait et qui sera ajouté au travail réalisé par le Comité de l’axe 132», a mentionné Richard Merlini.
 
Sécurité
Prenant la parole, le maire de Saint-Constant et préfet de la MRC de Roussillon, Jean-Claude Boyer, a rappelé qu’en mars, il se trouvait à Québec en compagnie de son homologue de Delson, Christian Ouellette, pour rencontrer Laurent Lessard, alors ministre des Transports. Les deux maires agissaient en tant que représentants d’un comité réunissant les trois villes qui avait vu le jour à l’automne 2016.

«Cette fois-ci, c’est la bonne!»
– Jocelyne Bates, mairesse de Sainte-Catherine

«Nous voulions faire en sorte que l’urbanisation de la route 132 devienne une priorité [pour le gouvernement]. Le ministère s’était engagé à créer un comité de travail. Je suis très content de voir que cet engagement s’est traduit en action», a déclaré Jean-Claude Boyer.
«Même si depuis elle a été transformée en tronçon à cinq voies elle demeure extrêmement dangereuse», a rappelé le maire de Saint-Constant à propos de cette ancienne route 9C surnommée la route de la mort.
 
Collaboration
Le maire de Delson a souligné que les trois villes sont plus que jamais solidaires dans le dossier.
«Le réaménagement de la 132 est sans conteste le plus important projet structurant de la couronne de Montréal qu’on verra au cours de prochaines années», a insisté M. Ouellette.
Il a remercié la collaboration de Rhonda Kirby, chef du Conseil des Mohawks de Kahnawake. Cette dernière s’est dite heureuse que Delson, Sainte-Catherine et Saint-Constant aient reconnu la participation de sa communauté.
«Les autoroutes qui mènent au boulevard urbain proposé traversent la communauté de Kahnawake ainsi que la seigneurie de Sault Saint-Louis. Nous sommes impatients de connaître notre rôle dans le comité», a déclaré Mme Kirby.

L’aménagement urbain, la sécurité routière, le transport collectif et actif et les déplacements en auto pour améliorer la mobilité seront à l’ordre du jour pour le Comité de l’axe 132 .

 
Un dossier qui n’est pas jeune
Le dossier de l’urbanisation de la route 132, ne date pas d’hier. Il en était question dès les années 1970. La mairesse de Sainte-Catherine, Jocelyne Bates, qui entame son 7e mandat, a souvent entendu des engagements à ce propos. Cette fois-ci, elle se dit convaincue que le projet est sur la bonne voie. Elle ne craint pas non plus que le Comité de l’axe 132 tombe dans l’oubli advenant un changement de gouvernement.
«On veut commencer en janvier pour attacher les liens et faire en sorte que tout soit là. Cette fois-ci, c’est le dernier effort qu’on met toute la gang pour faire en sorte que ce dossier-là avance. Et on va s’assurer qu’il avance rapidement», affirme-t-elle.
Une première rencontre de travail doit avoir lieu sous peu. Elle sera l’occasion de déterminer un plan de travail et un échéancier. Le dossier sera éventuellement inscrit dans le Plan québécois d’infrastructures (PQI); une étape essentielle pour son financement et sa réalisation dans le temps.
 
Membre du Comité de l’axe 132
Richard Merlini, député provincial de La Prairie
Alain Therrien, député provincial de Sanguinet
Lucie Charlebois, ministre responsable de la Montérégie
Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM)
Conseil des Mohawks de Kahnawake
Communauté métropolitaine de Montréal
Ministères des Affaires municipales
Ministère des Transports
MRC de Roussillon
Réseau de transport métropolitain (RTM)
Ville de Delson
Ville de Sainte-Catherine
Ville de Saint-Constant
 
35 000 à 60 000 : Nombre de véhicules qui circulent chaque jour sur cet axe.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des