Québec prête une oreille attentive à l’urbanisation de la route 132

Photo de David Penven
Par David Penven
Québec prête une oreille attentive à l’urbanisation de la route 132

Le maire de Delson, Christian Ouellette et aussi porte-parole du comité des trois Villes qui réclament l’urbanisation de la route 132, se dit plus que satisfait de la rencontre avec le ministre des Transports (MTQ), Laurent Lessard, le 16 mars, à Québec.

«Comme le soulignait Jean-Claude Boyer, maire de Saint-Constant qui était présent, le ministre Lessard a été très généreux de son temps. Les échanges ont été francs», a mentionné en entrevue M. Ouellette.       

Delson, Saint-Constant et Sainte-Catherine ont demandé au ministre Lessard de faire en sorte que le dossier de l’urbanisation de la 132 soit inscrit dans le Plan québécois d’infrastructures (PQI).

«C’est la première étape qui doit être faite. Le ministre a le pouvoir discrétionnaire de prioriser ce dossier qui remonte à 1970. Ce n’est pas juste un boulevard urbain dont on parle, mais d’un pôle de développement économique important qui sera complémentaire à celui de l’autoroute 30», a rappelé le maire de Delson.   

 

Participation financière

Pour se retrouver dans le PQI et bénéficier d’un engagement financier de Québec, la route 132 doit être désignée par le MTQ zone d’intervention routière. Il s’agit pour les trois Villes de faire reconnaître par les fonctionnaires du MTQ que la route 132 doit être améliorée notamment en matière de sécurité. Une condition que le ministre Lessard a exigée.

Sans avancer de chiffres sur la transformation de la 132 en boulevard urbain le maire de Delson, a indiqué que le comité a signifié au ministre sa volonté de participer au financement.

«La nature de notre implication financière est à convenir. Il ne s’agit pas uniquement de faire de la 132 une belle route avec un terre-plein au milieu et des voies réservées. On parle également de développement commercial et résidentiel» a souligné M. Ouellette.    

Ce dernier a insisté sur la satisfaction du ministre de voir les trois Villes parler d’une seule et unique voix, qualifiant même le projet de «constructif». 

 

ARTM et sorties d’autoroute

Le comité de la route 132 a aussi rappelé l’importance au gouvernement d’associer au dossier l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM) qui doit succéder en juin à l’Agence métropolitaine des transports.

«Dans notre vision, il est primordial que le transport en commun soit au centre du redéveloppement de la 132», a affirmé le maire de Delson.

«L’arrivée du REM (Réseau électrique métropolitain), a ajouté M. Ouellette, aura un impact sur notre transport en commun.»

Les trois Villes ont enfin mentionné au gouvernement la nécessité d’aménager deux sorties d’autoroute: l’une sur l’A15 à Delson et l’autre sur l’A30 à Saint-Constant.

«Ça favoriserait la connectivité et la synergie entre les parcs industriels de Delson, Candiac et le futur parc de Saint-Constant. Le tout se positionnerait comme un des principaux pôles d’emploi et zone d’activités économiques de la région métropolitaine de Montréal», a réitéré Christian Ouellette.

 

Une forte délégation pour la 132

Huit personnes composaient la délégation qui s’est rendue à Québec. La rencontre a été coordonnée par le député péquiste de Sanguinet, Alain Therrien. Étaient présents:

– Jean-Claude Boyer, maire de Saint-Constant et préfet de la MRC de Roussillon;

– Christian Ouellette, maire de Delson et porte-parole du comité des trois Villes pour le développement du boulevard urbain de la 132;

– Danielle Chevrette, directrice générale de la Ville de Sainte-Catherine (elle représentait Jocelyne Bates, mairesse de Sainte-Catherine, et les directeurs généraux des trois Villes au comité de la 132);

 – Louis Lacroix, directeur au développement économique de la Ville de Saint-Constant et chargé de projet du boulevard urbain sur la 132;

– Alain Therrien, député de Sanguinet, porte-parole de l’opposition officielle en matière de transports et son attachée politique Marie-Michèle Dubeau;

– Richard Merlini, député de la circonscription provinciale de La Prairie;

– Nicole Ménard, députée de Laporte, présidente du caucus du gouvernement.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des