Quoi faire quand le témoin « Check Engine » allume?

Par Le Guide de l'auto
Quoi faire quand le témoin « Check Engine » allume?


Le Guide de l'Auto

Article par Frédéric Mercier

De tous les témoins lumineux qui peuvent s’afficher dans votre tableau de bord, le fameux « Check Engine » est probablement celui que les automobilistes redoutent le plus.

Le gros problème, quand cette lumière apparaît, c’est qu’elle peut vouloir dire mille et une choses. Le « Check Engine » peut s’illuminer pour une raison aussi banale qu’un bouchon de réservoir d’essence qui a été mal remis en place. Mais il peut aussi annoncer un problème plus grave qui pourrait vous coûter cher.

Si le témoin lumineux s’allume subitement sur votre tableau de bord, voici trois règles à suivre pour bien gérer la situation.

Ne pas paniquer
Non, l’apparition du « Check Engine » ne signifie pas que votre voiture est subitement non-fonctionnelle et que vous devez vous immobiliser au plus vite.

Dans la plupart des cas, l’activation de ce symbole est en lien avec un capteur défectueux ou avec une pièce qui devra éventuellement être remplacée. Pas d’urgence.

Toutefois, si le témoin lumineux se met à clignoter, c’est plus grave. Il s’agit alors d’un problème immédiat qui pourrait endommager votre véhicule. À ce moment, il est recommandé de s’immobiliser dans un endroit sécuritaire et d’éteindre le moteur.

Identifier le problème
Tous les véhicules modernes (à partir de l’année-modèle 1996) sont équipés d’une prise OBD-II, généralement installée sous le volant.

Vous pouvez vous procurer un lecteur OBD-II pour une cinquantaine de dollars ou moins.

Vous serez alors en mesure de brancher le dispositif directement dans votre voiture et de comprendre le problème mis en lumière par votre « Check Engine ».

Si vous ne possédez pas de lecteur OBD-II ou n’êtes pas à l’aise d’en faire l’utilisation, une visite chez votre concessionnaire vous permettra aussi de faire la lumière sur la problématique.

Régler le problème
Peu importe la nature du problème, il est fortement recommandé de le régler dès que possible.

Au Québec, où les inspections mécaniques ne sont pas obligatoires même pour les vieux véhicules, il peut être tentant de ne pas faire réparer sa voiture si celle-ci demeure fonctionnelle.

Sachez toutefois qu’une défaillance mécanique, aussi mineure soit-elle, peut en entraîner d’autres avec le temps si celle-ci n’est pas réglée. Le « Check Engine » peut aussi signifier un problème de catalyseur, ce qui peut rendre votre voiture beaucoup plus polluante qu’elle ne devrait être.

Partager cet article