Réactions locales au décès de Bernard Landry

Réactions locales au décès de Bernard Landry

Bernard Landry et Marc-Antoine Cloutier

Crédit photo : Gracieuseté

Les hommages se multiplient sur Facebook à la suite du décès de l’ex-premier ministre Bernard Landry à l’âge de 81 ans, le 6 novembre. Voici quelques réactions locales que nous avons recueillies.

«J’avais 16 ans sur cette photo. Monsieur Landry fût un personnage marquant, pour différentes raisons, du début de mon implication politique et l’en suit reconnaissant.

Merci pour tout ce que vous avez fait pour le Québec et pour qu’il devienne indépendant.

Bonne route Monsieur le premier ministre.»

  • Marc-Antoine Cloutier, cofondateur de la Clinique juridique Juripop

 

«J’offre toutes mes sympathies aux proches de monsieur Landry et merci pour votre implication politique pour toutes les Québécoises et tous les Québécois.»

  • Christan Dubé, député de La Prairie et président du conseil du Trésor

 

Bernard Landry et Marcelina Jugureanu

«Un grand patriote n’est plus physiquement parmi nous mais à jamais dans nos cœurs et dans l’histoire du Québec! Reposez en paix M. le premier ministre! Mes plus sincères condoléances à la famille et amis de Bernard Landry.

Cette photo a été prise en novembre 2016 lors d’une conférence de M. Landry dans le cadre de la certification en leadership et habilités de direction à l’Institut de leadership en gestion. Très heureuse d’avoir pu rencontrer et discuter avec ce grand homme!»

  • Marcelina Jugureanu, ex-candidate du Parti libéral dans Sanguinet en 2018

 

«J’aimerais offrir à la famille de M. Landry ainsi qu’à tous ses proches mes plus sincères sympathies.»

  • Danielle McCann, députée de Sanguinet et ministre de la Santé

 

«Au nom des élus de la Ville, des membres de l’administration municipale ainsi que des Laprairiens et des Laprairiennes, je transmets mes plus sincères condoléances à la famille de monsieur Landry et à ses proches.»

  • Donat Serres, maire de La Prairie

 

«Ce soir je pleure… Je pleure un homme. Un de ces hommes plus grand que nature. Un homme qu’il m’a été heureusement donné de connaître suite à de grandes discussions avec de grands hommes comme mon grand-père, Jacques Plante. Je suis reconnaissante de t’avoir connu. Salut Bernard. Je te dis à la prochaine fois. xxx»

  • Marie-Ève Plante-Hébert, conseillère municipale à La Prairie

 

 

Commenter cet article

avatar