Recyclage : le coût passe de 43 à 99 $ la tonne

Par Michel Thibault
Recyclage : le coût passe de 43 à 99 $ la tonne
Les citoyens des 11 villes de la MRC de Roussillon ont déposé 15 000 tonnes de papier, plastique et métal dans les bacs bleus en 2018. (Photo : Andrew Clark)

Les maires de la MRC de Roussillon ont finalement accordé, le 7 août, le contrat de traitement des matières recyclables sur leur territoire à la Compagnie recyclage de papiers MD pour un montant de 99$ la tonne.

Le contrat est d’une durée de cinq ans, avec option de renouvellement de quatre années supplémentaires, fait part la MRC dans un communiqué émis le 9 août.

Le coût représente plus du double du tarif de 43$ du contrat actuel, qui se termine le 30 novembre. C’est toutefois 36$ de moins que la soumission de 135$ faite par l’entreprise à un premier appel d’offres. Les maires ont annulé ce dernier, en disant vouloir «respecter la capacité de payer de leurs citoyens».

La MRC a relancé le processus avec un devis modifié, clarifiant certaines clauses, «dans le but d’obtenir des prix plus compétitifs», indique-t-elle.

Dans les deux cas, la compagnie qui exploite un centre de tri à Châteauguay a été seule en lice.

La hausse du prix s’explique par la difficulté qui touche le secteur depuis plusieurs mois, observe dans le communiqué Jean-Claude Boyer, préfet de la MRC de Roussillon et maire de Saint-Constant. La compagnie fera sa part pour améliorer la qualité des matières récupérées et faciliter leur vente, a-t-il laissé entendre.

«Nous sommes heureux de constater que la Compagnie de recyclage de papiers MD inc. se soit engagée à vouloir investir 10M$ dans ses installations afin d’ajouter de la machinerie pour améliorer la qualité des matières triées. C’est donc tous les citoyens de la MRC de Roussillon qui pourront en bénéficier», indique-t-il.

Appel d’offres pour la collecte et le transport

L’arrivée du bac brun pour le compostage des matières organiques à compter de l’automne devrait aussi contribuer à améliorer le contenu du bac bleu, notamment en y soustrayant le carton souillé de pizza ou autre aliment.

La MRC de Roussillon est actuellement en processus d’appel d’offres pour la collecte et le transport des matières recyclables.

«Stratégiquement, nous avons décidé de séparer la portion traitement de celle de la collecte et du transport, afin de favoriser un nombre plus grand de soumissionnaires», explique Jean-Claude Boyer.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des