Revue de l’année 2019 : grève des professeurs au Collège Jean de la Mennais

Par Katherine Harvey-Pinard
Revue de l’année 2019 : grève des professeurs au Collège Jean de la Mennais
Le 9 octobre, les enseignants se sont entendu avec leur employeur sur une entente de principe. (Photo : Le Reflet - Denis Germain)

Le 29 mai, les enseignants du Collège Jean de la Mennais à La Prairie votaient à 71% en faveur d’une grève de quatre jours.

À LIRE AUSSI: Revue de l’année 2019 : retards et annulations de départs d’autobus
Revue de l’année 2019 : litige autour du terrain de l’ancienne briqueterie à La Prairie
Revue de l’année 2019 : décès soudain de Gilles Pepin

Le 11 juin, ils tenait une demi-journée de grève-surprise. Les professeurs disaient ainsi répondre «à la contre-offre insultante» de la partie patronale qu’ils avaient reçue la veille.

Dans un communiqué, le syndicat indiquait que la direction refusait toujours de considérer les demandes syndicales, et ce, au terme de 15 rencontres de négociation, dont 7 en présence d’une conciliatrice du ministère du Travail.

Après trois après-midis de grève surprise consécutives, les enseignants ont décidé, le 14 juin, de ne plus piqueter «par souci de ne pas risquer d’affecter le parcours des élèves».

Lors du retour sur les bancs d’école, à l’automne, les professeurs ont repris là où ils avaient laissé en juin, alors qu’ils ne se sont pas présentés à une rencontre des parents prévue le 11 septembre en soirée.

C’est le 9 octobre, au terme d’un an de négociations, qu’ils votaient à 92% en faveur d’une entente de principe.

Les professeurs estiment avoir fait des gains, notamment sur la question de la tâche éducative au secondaire.

«Séquestrés» ?

Au terme des deux premières grèves surprises, une dizaine d’élèves du Collège Jean de la Mennais écrivaient sur le site Web du Reflet avoir été «séquestrés» dans les salles communes où ils ont dû se rendre. Certains soutenaient s’être sentis «comme des animaux dans une cage», alors qu’ils ne pouvaient pas avoir accès à leurs casiers, disaient-ils.

La direction de l’établissement scolaire privé estimait, au contraire, que les élèves avaient «fait preuve de maturité dans les circonstances».

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
0 Comment authors
Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
trackback

[…] LIRE AUSSI: Revue de l’année 2019 : retards et annulations de départs d’autobus Revue de l’année 2019 : grève des professeurs au Collège Jean de la Mennais Revue de l’année 2019 : décès soudain de Gilles […]