Rivière Saint-Régis : Sainte-Catherine présente son projet de revitalisation des berges

Rivière Saint-Régis : Sainte-Catherine présente son projet de revitalisation des berges

La rivière Saint-Régis.

Crédit photo : Gracieuseté – Ville de Sainte-Catherine

MISE À JOUR Rivière Saint-Régis: Sainte-Catherine reporte l’adoption de son règlement d’emprunt

La Ville de Sainte-Catherine met en branle un vaste projet de revitalisation et de stabilisation des berges de la rivière Saint-Régis sur plus de 1,6 km. Le conseil adoptera un règlement d’emprunt de 7,8 M$ en ce sens à l’occasion d’une séance extraordinaire, le 6 mars.

La Ville a dévoilé son plan aux citoyens, le lundi 26 février, lors de la première des trois séances d’information, au Pavillon d’accueil du RécréoParc.

Un comité de citoyens ainsi que plusieurs intervenants de la Municipalité travaillent sur le dossier depuis quatre ans. Les travaux prévoient notamment de faire de l’enrochement et de végétaliser les rives, ainsi que d’aménager des seuils dans la rivière pour ralentir son débit.

«On veut redonner son équilibre à la rivière, explique Amélie Hudon, directrice des communications à la Ville de Sainte-Catherine. Il en va de la pérennité des terrains municipaux et privés.»

La Ville avait deux options, précise Marie-Josée Halpin, directrice du Service aménagement du territoire et développement économique à la Ville.

«On pouvait laisser les citoyens faire leurs propres travaux individuellement sur leur terrain. On leur aurait émis un permis et ils auraient pris en charge la gestion du chantier et les coûts», explique-t-elle.

La Municipalité estime que les coûts des travaux individuels oscilleraient entre 50 000 et 60 000$, selon des plans et devis effectués dans le passé par des citoyens.

«Ça ne déplacerait que la problématique, puisque l’eau irait gruger le terrain du voisin, poursuit Mme Halpin. L’autre option est que la Ville fasse une intervention sur l’ensemble de la rivière. C’est ce que nous avons choisi, car il y a plusieurs avantages.»

La Ville cite entre autres l’optimisation des coûts, qui seront moindres et étalés dans le temps.

«Le processus fera l’objet d’une surveillance environnementale rigoureuse de la part du gouvernement, ce qui est moins sûr si les travaux étaient assurés par les citoyens», ajoute Mme Hudon.

L’entrepreneur devra compléter chaque secteur ciblé avant d’ouvrir un autre chantier. La plupart des accès aux berges se fera via les terrains publiques, précise Olivier Camacho, ingénieur de grands projets.

«Pour l’instant, on va essayer de limiter les terrains privés impliqués, mentionne-t-il. Si c’est le cas, on aura une entente avec les citoyens concernés pour passer sur leur terrain et remettre à neuf. On ne passera que si c’est seulement nécessaire, car on veut causer le moins de nuisance possible.»

Les travaux se dérouleraient d’août 2018 à mars 2019 et d’août 2019 à mars 2020.

Taxation

Le règlement d’emprunt s’échelonnera sur une période 20 ans. La Ville a mis sur pied un modèle de taxation pour répartir les coûts «équitablement», indique Serge Courchesne, directeur général adjoint à la Ville de Sainte-Catherine.

«La Ville possède 70% des terrains riverains, ce qui signifie que l’ensemble des citoyens financera 70% des coûts», explique-t-il.

Les propriétaires riverains payeront le 30% restant. Leur facture variera en fonction des travaux, selon qu’ils seront effectués directement près du terrain et si la ligne des hautes eaux (limite entre les plantes aquatiques et terrestres) touche au terrain.

«La durée de vie est quasi infinie», justifie M. Camacho.

La ville tiendra un registre les 13 et 14 mars  pour les citoyens qui désirent qu’un référendum sur le projet soit tenu.

Coûts pour une propriété moyenne et un terrain riverain moyen

Taxe spéciale pour l’ensemble de la Ville (70%)

10$ en 2019, 25$ de plus en 2021, 25$ de plus en 2022 et 60$ pendant 17 ans.

Berges avec travaux (63 propriétés)

110$ en 2019, 350$ de plus en 2020, 350$ de plus en 2021 et 810$ pendant 17 ans.

Berges sans travaux (84 propriétés)

80$ en 2019, 230$ de plus en 2020, 230$ de plus en 2021 et 540$ pendant 17 ans.

Terrain adjacent avec travaux (72 propriétés)

80$ en 2019, 230$ de plus en 2020, 230$ de plus en 2021 et 540$ pendant 17 ans.

Terrain adjacent sans travaux (156 propriétés)

30$ en 2019, 120$ de plus en 2020, 120$ de plus en 2021 et 270$ pendant 17 ans.

 

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar