Saint-Isidore interdit les tournois sportifs, la police intervient

Par Vicky Girard
Saint-Isidore interdit les tournois sportifs, la police intervient
Des blocs de béton ont été installés sur le terrain de baseball, notamment, pour renforcer le nouveau règlement qui n’était pas respecté. (Photo : Gracieuseté - Matthieu Macgregor)

Après avoir constaté la tenue de plusieurs tournois organisés sur le terrain de baseball à Saint-Isidore, la Ville a pris la décision d’interdire ceux-ci, le 6 juillet, afin d’assurer le respect des consignes de la Santé publique, dit-elle. Le Service de police de Châteauguay est ainsi intervenu pour faire respecter le règlement la fin de semaine dernière.

L’organisateur d’un tournoi de baseball, Matthieu Macgregor, a écrit à Gravité Média en disant ne pas comprendre pourquoi son événement sportif, le 12 juillet après-midi, a été interrompu par la police. Celle-ci confirme s’être déplacée sur les lieux après avoir reçu plusieurs appels.

«Sur les lieux, les policiers se sont assurés que les personnes respectaient les recommandations gouvernementales en lien avec la COVID-19 et les règlements municipaux», indique Jenny Lavigne, agente aux relations médias au Service de police de Châteauguay.

Elle précise qu’aucun constat d’infraction n’a été donné.

M. Macgregor défend que l’équipe sur place respectait la distanciation sociale sur les lieux et que la police lui a permis de terminer son match après son intervention.

Résolution

De son côté, la Municipalité explique d’emblée qu’elle avait décidé de ne pas émettre d’autorisation aux ligues de baseball pour la reprise de leurs activités ni la tenue de tournoi, malgré que le gouvernement ait donné le feu vert pour ceux-ci, en juin.  

«Cette décision a été motivée par les directives de la Santé publique relatives à la reprise des activités physiques et sportives ainsi que par le fait qu’il est difficile, voire impossible pour la municipalité de s’assurer du respect de ces recommandations lors de la pratique de sports d’équipe», ajoute-t-il.

La distanciation physique, notamment, causait problème.

La Ville a ainsi voulu «formaliser sa décision» en interdisant la tenue de tous les matchs organisés et les tournois sur les différents plateaux sportifs de la municipalité, détaille Sébastien Carignan-Cervera, directeur général de la Ville.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des