Semaine de la sécurité nautique

Semaine de la sécurité nautique
(Photo : Pixabay)

La Semaine nord-américaine de la sécurité nautique se tiendra du 18 au 24 mai 2019 à travers le Canada. Nautisme Québec contribue à cette Semaine en partenariat avec le Conseil canadien de la sécurité nautique (CCSN).
On dénombre une centaine d’accidents mortels par année au Canada dont une douzaine survienne au Québec. Bien que le nombre d’accidents mortels associés à la navigation de plaisance soit à la baisse depuis quelques années, les enjeux demeurent les mêmes :

  • 8 fois sur 10, la victime ne portait pas son vêtement de flottaison individuel (VFI)
  • 6 fois sur 10, la chute est survenue en eau froide
  • 4 fois sur 10, la consommation d’alcool était en cause

Alors que les plaisanciers s’apprêtent à mettre à l’eau leurs embarcations après un long hiver, l’objectif de la Semaine de la sécurité nautique vise, à nouveau, à réduire le nombre d’accidents.
«Nautisme Québec tient à s’assurer que les plaisanciers, quel que ce soit le type d’embarcation qu’ils utilisent, possèdent les connaissances ainsi que l’équipement requis pour naviguer en sécurité», explique Alain Roy, directeur général de Nautisme Québec et administrateur du CCSN.
Nautisme Québec mettra l’accent sur cinq messages clés, chacun étant adapté précisément aux causes les plus fréquentes d’accidents:

  • L’importance de porter et d’avoir un VFI de taille appropriée pour chaque personne à bord. Celui-ci peut sauver des vies.
  • Ne pas consommer d’alcool ou de drogue. Conduire avec les capacités affaiblies est illégal. Cette offense peut entraîner la perte de son permis de conduire automobile.
  • L’importance de suivre un cours de navigation et l’obligation de détenir une carte de conducteur d’embarcation de plaisance.
  • Vérification de son matériel de sécurité. Avant chaque départ, il faut s’assurer du bon fonctionnement du matériel requis par la loi.
  • Vérification des conditions météorologiques. Sur l’eau, le temps peut changer rapidement.

Sobriété
La légalisation du cannabis est une source de préoccupation pour les organismes faisant la promotion de la sécurité nautique, les forces policières et les premiers répondants. Il est prouvé que la consommation d’alcool est en cause dans environ 40 % des accidents mortels en bateau au Canada.
L’avènement de la légalisation de la consommation du cannabis à des fins récréatives pourrait contribuer significativement à une augmentation des décès.
(Source: Nautisme Québec)

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des