Son compte Facebook usurpé : 1600 amis exposés aux pirates

Par Michel Thibault
Son compte Facebook usurpé : 1600 amis exposés aux pirates

PDG de Gravité Média, Julie Voyer s’est fait pirater son compte Facebook le 12 septembre. Du coup, ses 1600 amis sont devenus à risque de subir le même sort. Ses efforts pour récupérer son compte contrôlé par on ne sait qui sont restés vains à ce jour.

Les pirates ont retiré la photo de profil du compte de Julie Voyer.

«Je fais des démarches auprès de Facebook depuis que j’ai été hackée. La procédure qu’on me dit de suivre ne fonctionne pas. Et on peut juste communiquer avec eux par courriel», déplore Mme Voyer.

Facebook lui envoie un code pour réactiver son compte. Lorsqu’elle suit les étapes indiquées, elle arrive à un point où les informations seraient envoyées à l’adresse courriel du pirate, une adresse gmail indéchiffrable.

La femme d’affaires raconte comment elle a perdu l’accès à son compte Facebook. «J’ai reçu en privé un message d’une personne avec qui je communique régulièrement. Elle m’a invitée à aller voir sa nouvelle page professionnelle, ce que j’ai fait pour découvrir qu’elle travaillait toujours au même endroit. Je lui ai donc dit : Je ne vois pas de changement, tu sembles toujours travailler au même endroit, qu’aurais-je dû voir? Elle m’a donc envoyé le lien qui allait me diriger sur cette dite nouvelle page professionnelle. J’ai cliqué dessus et un message écrit en petites lettres est apparu, dont je ne me rappelle pas le contenu. Comme j’étais prise dans la routine du bain et dodo avec ma fille de 4 ans, j’ai mis mon cellulaire de côté et ce n’est que le lendemain matin que je me suis aperçue qu’on avait pris possession de mon compte et que je n’y avais plus accès. Ceux qui en ont pris possession ont changé mon adresse courriel et mon mot de passe», explique Julie Voyer.

Elle s’inquiète que de ses amis du réseau social soient victimes du même stratagème qu’elle ou d’une arnaque. «J’en ai prévenu par courriel mais je n’ai pas les adresses de tout le monde», souligne-t-elle.

Identité usurpée

Plusieurs l’ont prévenue en personne qu’ils avaient reçu des messages bizarres de son compte «Julie Voyer». «Ils envoient un message demandant s’ils n’ont pas des chums qui ont besoin de financement pour un projet ou eux-mêmes, dit-elle. Mon identité est usurpée. J’étais à un 5 @ 7 d’affaires et plusieurs sont venus me parler de ce message qu’ils avaient reçu de ma part. Il y a de quoi paniquer, ça fait peur!»

Facebook pointé du doigt

Julie Voyer dénonce le réseau social. «Au-delà du désir de récupérer mon compte et tous mes souvenirs, quand est-ce que Facebook agira ? Ils ont le devoir de me protéger. Après les nombreux signalements faits de mon côté et par plusieurs de mes amis et famille, en plus de 5 courriels par jour depuis les 7 derniers jours, comment se fait-il que la situation n’est toujours pas réglée ? Je suis inquiète», exprime Mme Voyer.

Au moment d’écrire ces lignes, mercredi, près d’une semaine après le piratage, le compte usurpé était toujours actif.

Partager cet article

1
Laisser un commentaire

avatar
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Etienne Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Etienne
Guest
Etienne

Il aurait été plus professionnel d’utiliser LinkedIn et de ne pas utiliser Facebook. Ce n’est pas une plateforme pour votre genre de profession. Toujours mettre le minimum sur FB avec le plus protection. Vous êtes chanceuse de ne pas avoir perdu l’usage de votre cellulaire par un changement de fournisseur, ça aurait été une catastrophe.