Son livre de généalogie publié en Europe

Par Hélène Gingras
Son livre de généalogie publié en Europe
La couverture du livre De Reguindeau à Riendeau publié aux Éditions universitaires européennes.

Lucille Riendeau-Houle ne cache pas sa joie que le tome 1 de son livre De Reguindeau à Riendeau, paru à compte d’auteur au Québec en 2007, ait été publié en Europe par les Éditions universitaires européennes, en mars.

«Jamais je n’aurais pensé ça dans ma vie!» s’étonne la résidente de Saint-Constant.

L’auteure qui se passionne pour les histoires de famille et la généalogie depuis des années n’a pas été payée, mais elle pourrait toucher des redevances de la maison d’édition dans un an si le livre se vend bien. Celui-ci coûte 130$ sur le site Web Morebooks. Néanmoins, ce n’est pas ce qu’elle cherche. La visibilité offerte par les Éditions universitaires européennes de l’autre côté du globe lui suffit. De plus, elle est flattée d’avoir été sollicitée.

«Je suis contente seulement à l’idée que mon livre ait été choisi, poursuit la généalogiste et recherchiste agréée. Je l’ai publié en 2007 et je l’ai vendu à tout le monde qui le voulait ici.»

Quoi qu’elle en dise, ses exemplaires continuent ici et là de trouver preneur auprès des familles au Canada et aux États-Unis, qui y trouvent des histoires sur les leurs. Par le biais des sociétés d’histoire et associations de famille de la province, il n’est pas rare que quelqu’un prenne contact avec elle parce qu’il en veut.

Puis, Mme Riendeau-Houle n’a pas eu dépenser beaucoup d’énergie pour que le livre passe aux presses à Berlin en Allemagne, puisqu’elle avait une version informatisée de son livre publié au Québec. Elle s’est elle-même occupée de la mise en page et de la supervision, puisque cette maison d’édition n’offre pas ces services.

Agrémenté de nombreuses photos, le tome 1 porte sur le premier descendant de sa famille, Joachim Riendeau, venu vivre dans la Belle province. Les quatre tomes suivants traitent de descendants de celui-ci, publiés entre 2007 et 2016.

7e livre

Lucille Riendeau-Houle

Après les cinq tomes portant sur sa famille, Mme Riendeau-Houle s’est intéressée à raconter l’histoire de celle de son mari (Houle, Hébert et Bénard). Elle planche actuellement sur son 7e livre du genre. Il pourrait s’agir de son dernier parce que l’exercice lui demande énormément de recherches et d’analyses.

«J’ai commencé mon autobiographie il y a longtemps et je ne l’ai pas terminée. J’y reviens parfois pour me changer les idées et j’aimerais bien la terminer», dit-elle.

Partager cet article

4
Laisser un commentaire

avatar
4 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
odino riendeauRachelFrancine Larocque Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Francine Larocque
Guest
Francine Larocque

Félicitations pour l’article sur Mme Lucille Riendeau-Houle. Femme au parcours exceptionnel, impliquée au fil des années dans de nombreux organismes de sa région. La réalisation de son oeuvre sur la généalogie de ses ancêtres, qui s’est étalée sur plusieurs années, est d’une grande qualité et je suis heureuse qu’elle soit reconnue au delà de nos frontières.

Rachel
Guest
Rachel

Félicitations!

Rachel
Guest
Rachel

Félicitations Mme Riendeau-Houle pour cette belle réussite!

odino riendeau
Guest
odino riendeau

Je suis tellement fier Lucille de cette reconnaissance européenne. Je possède chaque tome que tu as écrit et parfois en plusieurs copies que jai donné ou vendu aux intéressés .Peu de famille ont cette chance et je suis fier dêtre un Reguindeau de La Rochelle que jai visité .
Amitié Odino qui va bien ainsi que ma famille . On a fêté nos 50 ans de mariage . C
est un début .