COVID-19
Sports

SPORTSQUÉBEC se réjouit et souhaite un plan pour les prochaines étapes

jeudi le 27 janvier 2022
Modifié à 8 h 11 min le 27 janvier 2022
Par Yanick Michaud

ymichaud@gravitemedia.com

La pratique du hockey se limitera à l'entraînement dans un premier temps. (Photo Journal Saint-François - Yanick Michaud)

SPORTSQUÉBEC salue la décision du gouvernement du Québec de prioriser le déconfinement avec prudence de la pratique sportive pour les athlètes de moins de 18 ans à partir du 31 janvier.

À cette date, les entraînements seront à nouveau autorisés, ce qui permettra aux jeunes athlètes de retrouver leurs coéquipiers. Pour les dirigeants de l’organisme, c’est un pas dans la bonne direction. « La reprise cohérente du sport civil, scolaire, collégial et universitaire fera le plus grand bien aux jeunes du Québec », juge-t-on.

Cependant, au niveau du sport pour adultes, on apprend qu’il faudra être patient. Aucun changement n’a été annoncé aux règles en vigueur. Le sport pour adulte continuera à se faire seul, avec une autre personne (à deux), ou entre les occupants d’une même résidence privée ou de ce qui en tient lieu.

À quand un plan précis?

« Par ailleurs, nous restons sans détails pour les prochaines étapes de déconfinement du sport, soit le retour aux parties, aux ligues et à la compétition, ainsi que le sport chez les adultes. Si le sport occupe une place importante chez les jeunes, il occupe aussi une place importante chez les adultes qui en ont grandement besoin », fait-on entendre du côté de l’organisme qui chapeaute 66 fédérations sportives provinciales.

La présidente de SPORTSQUÉBEC, Julie Gosselin, implore les sportifs à faire preuve de prudence. « J’invite les athlètes et les acteurs du milieu sportif à demeurer prudents, et à procéder graduellement au retour des entraînements. C’est une bonne nouvelle et une première étape dès lundi. On a toujours bien suivi les règles, et on continuera de les appliquer. Amusez-vous ! »

« Nous accueillons favorablement les actions concrètes mises en place à court terme par le gouvernement du Québec. Cela donnera une bouffée d’air frais et viendra supporter les jeunes athlètes pratiquant les divers sports que SPORTSQUÉBEC représente », conclut-on.

SPORTSQUÉBEC promet de continuer à collaborer étroitement avec ses partenaires dans l’élaboration de solutions pour un retour du sport de façon sécuritaire et complète pour la communauté québécoise.