Des statues parmi les livres à La Prairie

Des statues parmi les livres à La Prairie

L’artiste Lina Loisel et quelques-unes de ses œuvres qu’elle appelle «les femmes de sa vie».

Crédit photo : Le Reflet - Denis Germain

Une collection de sculptures féminines et expressives, qui inspirent la sérénité, trônent au milieu des livres de la bibliothèque de La Prairie. Elles sont l’œuvre de l’artiste Lina Loisel.

La responsable de la bibliothèque, Hélène Dubé, a été séduite par le travail de Mme Loisel lors d’une exposition à Saint-Jean-sur-Richelieu, au printemps. L’artiste crée avec de la céramique, du bois, des métaux et des tissus durcis.

«J’ai tout de suite adoré son approche et sa façon de mélanger les matières», dit-elle.

Après une conversation, l’artiste lui a donné un accès privilégié à sa galerie d’art personnelle. Mme Dubé a sélectionné les 25 pièces exposées à la bibliothèque dont les hauteurs varient d’une quinzaine de centimètres à environ un mètre.

Émotions et nature

Ayant grandi en Gaspésie, l’artiste s’inspire de ses souvenirs, de la nature, de l’imaginaire et des sentiments. Ses statues expriment notamment la force, la liberté et le bonheur. Certaines sont hautes de plus de 6 pieds. Elle les peint avec des couleurs douces pour préserver l’état naturel de la céramique, sauf pour quelques exceptions.

«La texture est le plus important avec la céramique. J’essaie de ne pas trop la dénaturer», explique-t-elle.

Mme Loisel peut passer des mois à plancher sur une œuvre. Elle a toujours une vision claire du produit final et de ce qu’elle souhaite symboliser.

«Ses personnages sont forts et remplis de délicatesse en même temps»

-Hélène Dubé, responsable de la bibliothèque de La Prairie

Par exemple, l’œuvre La Québécoise  illustre une «femme forte et persévérante, oubliée de l’histoire», portant un bonnet de l’époque coloniale. La belle d’été  évoque plutôt «la légèreté et l’introspection avec ses yeux fermés, ses cheveux colorés et sa robe fleurie».

L’oeuvre La belle d’été. Crédit photo: Le Reflet – Denis Germain

Artiste à temps plein

Depuis cinq ans, Mme Loisel se consacre à l’art à temps plein.

«Je n’ai plus l’impression de travailler, dit-elle. Je me sens enfin libre de vivre de ma passion.»

Durée de l’exposition

Les œuvres de Lina Loisel sont exposées à la bibliothèque de La Prairie en juillet et en août.

Commenter cet article

avatar