Surveiller sa maison sur son téléphone intelligent

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Surveiller sa maison sur son téléphone intelligent
(Photo : Depositphotos)

Éric Chartrand a installé quatre caméras de surveillance à l’extérieur et à l’intérieur de sa résidence il y a un an.
À lire aussi Un choix de plus en plus populaire, d’après un expert 
Même si une telle installation pourrait éveiller les envies voyeurs de certains propriétaires, le résident de Sainte-Catherine soutient au contraire qu’il est loin d’en faire une obsession.
«Ce n’est pas maladif, on ne se filme pas quand on est chez nous!» s’exclame celui qui se décrit comme un bébelleux.
Plusieurs raisons ont poussé M. Chartrand à s’équiper de caméras, la première étant pour veiller sur son fils autiste.
«Il a 16 ans et il est semi-autonome. Il peut passer une soirée seul à la maison sans problème, mais un soir, il est venu nous rejoindre, ma conjointe et moi, au restaurant. On a décidé d’installer une caméra dans le salon et la cuisine.»
Cette dernière, qui pivote sur elle-même, permet d’interagir avec la personne qui est filmée.
«On visionne les images via notre téléphone intelligent. C’est un complément au téléphone», explique-t-il.
Trois autres caméras couvrent respectivement sa cour arrière, sa porte d’entrée et son allée de stationnement. Il s’est assuré que les lentilles ne pointent pas vers les voisins.
«Il y a eu des vols dans des cabanons dans le secteur et aussi du vandalisme sur les voitures de certains de mes voisins. J’ai aussi des camions de compagnie dans mon allée et je veux pouvoir y jeter un coup d’œil au cas où il y aurait des méfaits», dit-il.
Avoir des réponses
De son côté, un résident de Saint-Constant a fait une étonnante découverte avant les fêtes en visionnant les enregistrements de sa caméra placée à l’avant de sa résidence.
«J’ai entendu un bang, comme si quelque chose avait frappé notre fenêtre, raconte-t-il. J’ai vu à l’extérieur que nous avions reçu un colis. En regardant les images, j’ai vu le livreur lancer mon colis dans la fenêtre. J’ai envoyé la vidéo à la compagnie et le livreur a été congédié.»
M. Chartrand a acheté son système de caméras de surveillance sur un site de vente en ligne à 35$. Adepte de technologie, il l’a installé lui-même.
Et la réglementation ?
Le Code criminel ne réglemente pas l’utilisation de caméras de surveillance par un particulier, explique la Régie intermunicipale de police Roussillon. Les policiers ne peuvent donc pas intervenir. C’est le Code civil du Québec et le droit à la vie privée de la Charte des droits et libertés qui ont préséance. D’après ces règlements, capter des images ou la voix de personnes filmées dans un lieu privé (comme leur résidence) est une atteinte à la vie privée. Chaque municipalité possède également sa propre réglementation.
Delson
Les appareils de captage d’images ou systèmes de vision nocturne ne peuvent être installés et utilisés à l’extérieur d’un bâtiment à usage autre que commercial ou industriel, sauf pour capter une scène en façade du bâtiment principal et sur un autre des côtés dudit bâtiment.
Saint-Philippe
Les caméras de surveillance résidentielles sont autorisées en cour avant (une seule) et en cour latérale (une seule sur un seul côté latéral).
Candiac
Il est interdit pour un résident d’installer ou de maintenir une caméra de surveillance ou un système de vision nocturne dans un bâtiment d’habitation.
La Prairie
Les appareils de captage d’images ou systèmes de vision nocturne ne peuvent être installés et utilisés à l’extérieur d’un bâtiment à usage autre que commercial ou industriel, sauf pour capter une scène en façade du bâtiment principal et sur un autre des côtés dudit bâtiment.
Saint-Constant
Il est interdit d’installer ou de maintenir plus d’une caméra de surveillance dans un bâtiment d’habitation. La Ville prévoit modifier ce règlement pour passer d’une à quatre caméras. La caméra de surveillance doit être fixe et non rotative. Elle ne doit pas être dirigée directement vers une propriété voisine sauf lorsqu’il y a consentement dans le cas d’habitations en copropriété.
Sainte-Catherine
Un citoyen peut installer un système de surveillance privé à son domicile. Toutefois, le règlement prévoit qu’un propriétaire ne peut installer plus de deux des trois éléments de protection suivante: un grillage ou de barreaux de métal, que ce soit à l’entrée d’accès, aux portes ou aux fenêtres, à l’exception de celles du sous-sol ou de la cave; une guérite, portail, porte cochère ou toute autre installation visant à contrôler ou empêcher l’accès; tout appareil de captage d’images ou système désigné comme étant un système de vision nocturne.
 
 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des