Touche finale pour un monarque géant au parc Deauville

Photo de David Penven
Par David Penven
Touche finale pour un monarque géant au parc Deauville
(Photo : Le Reflet - David Penven)

Lorsque Le Reflet s’est pointé à l’entrée du parc Deauville à Candiac, Nathalie Hébert mettait la touche finale au monarque géant qu’elle a peint sur la piste cyclable.
«Il reste juste à mettre un scellant pour protéger le tout», déclare l’artiste candiacoise.
La principale intéressée  a consacré du 6 au 14 août une cinquantaine d’heures à la réalisation de sa peinture dans des conditions difficiles en raison de la chaleur.
«La peinture ne séchait pas. Je devais nettoyer régulièrement mes pinceaux à cause des joints entre les pavés qui contenaient du polymère. De plus, c’est dur de faire pénétrer la peinture dans la roche. Il fallait que ce soit bien imprégné. Mais j’y suis allée avec passion», explique-t-elle.
La peintre dit avoir particulièrement apprécié les encouragements des passants et automobilistes alors qu’elle travaillait sur ce projet.
«J’ai adoré l’expérience les gens étaient enthousiasmés. Ils s’arrêtaient pour me parler, autant les jeunes que les personnes âgées, raconte-t-elle. C’est un des plus beaux contacts socioculturels que j’ai vécus.»
 
Engagement
Nathalie Hébert se dit reconnaissante d’avoir été choisie par la Ville de Candiac après la soumission de sa candidature pour la réalisation de son illustration.
La commande de la Municipalité s’inscrit dans sa démarche qui l’a amenée à recevoir le titre de «Ville amie des monarques» par la Fondation David Suzuki.
 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des