Trois cyclistes agressés par un automobiliste à Saint-Philippe

Photo de David Penven
Par David Penven
Trois cyclistes agressés par un automobiliste à Saint-Philippe
(Photo : Depositphotos)

Trois cyclistes ont eu la frousse de leur vie quand un conducteur les a invectivés en plus d’en frapper un au ventre à l’aide d’une clé à pneus sur le rang Saint-André à Saint-Philippe, le 31 mars vers 16h30.
L’événement s’est produit près de la montée Monette. Une des victimes, requérant l’anonymat,  a raconté sa mésaventure au Reflet. Ses faits ont été corroborés par la Régie intermunicipale de police Roussillon.
«On s’en allait à la queue leu leu. J’étais le premier en avant. Le gars dans son véhicule [un utilitaire sport] nous a frôlés en klaxonnant d’une façon épouvantable. On lui a fait un doigt d’honneur. Il a foutu les breaks, a débarqué de sa voiture et est venu me donner une poignée de bêtises en me parlant à moins de deux pouces du visage. Je suis resté zen», relate l’homme qui demeure dans la région.
Une fois sa rage exprimée, le conducteur est remonté dans sa voiture pour quitter les lieux. C’est à ce moment que le témoin en a profité pour le photographier tout en prenant soin qu’on voit sa plaque d’immatriculation. Plus loin, le conducteur a attendu les cyclistes au détour d’une rue.
 

«C’était épeurant. C’était un fou armé. Faut vraiment que tu aies un problème dans la tête pour sortir de ta voiture et t’en prendre à trois personnes.»
-Un des cyclistes
 

«À bord de sa voiture, il a continué à nous lancer des bêtises et m’a dit: « Mon tabarnak, t’as besoin d’effacer la photo! » On a continué de pédaler, mais il nous a dépassés et nous a coupés. Puis, il a débarqué en tenant un genre de barre de métal et il est parti après moi pour m’attraper. J’ai réussi à l’éviter», poursuit le  cycliste. Son collègue n’a pas eu la même chance et a été frappé «assez violemment» à l’abdomen avec la clé à pneus.
«Mon ami, poursuit-il, s’est mis à crier volontairement. Ça a saisi le conducteur qui est parti.»
Les trois hommes ont communiqué avec les policiers qui se sont rendus sur place pour recueillir leur témoignage. La victime, qui n’a pas été blessée, a cependant refusé de porter plainte pour une raison inconnue.
 
Le frère de l’agresseur s’en mêle
Les trois amateurs de vélo ont poursuivi leur route pour tomber cette fois-ci sur le frère de l’agresseur. À bord de sa voiture, il a suivi les cyclistes et les a invectivés à son tour.
«ll a ralenti à ma hauteur, a baissé sa vitre et m’a lancé: « C’est toi qui a fait du niaisage avec mon frère », raconte le témoin. Il a continué de nous suivre jusqu’au village de Saint-Philippe. Il a nous a photographié à plusieurs reprises.»
Le trio a alors aperçu un des véhicules de la police qui patrouillait dans le secteur à la suite des événements. Le frère de l’agresseur a cessé son manège et a quitté.
 
Peur
Depuis cette affaire, le témoin qui est un amateur de vélo parcourant entre «4500 à 5000 km» par été ne veut plus jamais pédaler dans les zones rurales de la région.
Il ajoute cependant que 90% des conducteurs sont respectueux envers les cyclistes. À l’approche du beau temps, il rappelle que les amateurs de vélo seront de plus en plus nombreux. «La route, ça se partage», souligne-t-il.
 
Connu des policiers
Selon Karine Bergeron, porte-parole à la Régie intermunicipale de police Roussillon, l’agresseur est un homme de 33 ans connu des policiers. Elle rappelle que la victime a toujours l’opportunité de déposer une plainte si elle change d’idée.
 
À LIRE AUSSI SUR LE MÊME SUJET :

La rage au volant envers les cyclistes demeure stable, selon les policiers

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
8 Commentaires
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Robert Harmegnies
Robert Harmegnies
2 années

Portez plainte mes chers amis. n’ayez crainte de représailles. Ce sont eux qui seront gènés par la suite

RLabelle
RLabelle
2 années

Par hasard, peut-on voir des photos???

RLabelle
RLabelle
2 années

Ces 2 fous furieux ont-ils déjà fait du jogging ou du vélo ou du transport actif???
Cela peut aider a comprendre comment on peut se sentir sur le bord de la route avec votre comportement!!!!!

Michel Archambault
Michel Archambault
2 années

Ca pas de bon sens des épais de même
J’aimerais juste rajouter que ce n’était pas une bonne idée de faire un doigt d’honneur car on ne sait jamais sur quel cinglé qu’on peut tomber.
Ds ce temps la moi je fais plutôt un bye bye quand ça arrive.
Et normal de pas vouloir porter plainte car ca leur enleverait une place pour retourner rouler par la (peur)..meme si pour le moment ca doit pu trop leur tenter d’y retourner comme ils precisaient…que voulez vous des jaloux et des caves y’en aura partout.

Mathieu Cloutier
Mathieu Cloutier
2 années

Vous devez porter plainte. Ils risquent de récidiver contre d’autres cyclistes s’ils pensent pouvoir agir en toute impunité.

Bob
Bob
2 années

Oui, c’est à la victime de porter plainte, j’adore

Richard
Richard
2 années

Portez plainte et Postez la photo du véhicule.

Daniel Pelletier
Daniel Pelletier
2 années