Un Constantin en rémission du cancer reçoit une médaille de l’Assemblée nationale

Par Vicky Girard
Un Constantin en rémission du cancer reçoit une médaille de l’Assemblée nationale
Vincent Paquet entouré de sa famille, Jean-Claude Boyer et Danielle McCann. (Photo : Le Reflet - Vicky Girard)

Après une année difficile à se remettre d’un cancer pour lequel il a reçu de multiples traitements, Vincent Paquet a été honoré pour son implication, notamment auprès de la Fondation Charles-Bruneau. Il a reçu une médaille de l’Assemblée nationale, le 16 décembre.

À LIRE AUSSI: Son cancer le motive à tendre la main

C’est à son bureau à Saint-Constant que Danielle McCann, députée provinciale de Sanguinet et ministre de la santé, a remis cette reconnaissance à l’adolescent accompagné de sa famille émue.

«J’étais surprise! a dit sa mère Nathalie Saint-Amand. Voir Vincent se battre, c’est impressionnant même pour nous. J’ai toujours su que mon fils était un gentilhomme.»

Elle ajoute néanmoins que c’est «un beau moment amené par quelque chose de négatif», soit la maladie. Son fils a lui aussi été surpris d’être honoré.

«Je n’aurais pas pensé que ce que je faisais affectait autant les gens autour. Ça me fait chaud au cœur de le voir», a-t-il témoigné.

De son côté, Mme McCann a souligné le courage et l’implication de l’adolescent de 17 ans.

«Ce n’est pas banal ce qui vient de t’arriver. On ne donne pas cette médaille à tout le monde, on la donne à des êtres exceptionnels », lui a-t-elle affirmé lors de la cérémonie.

Jean-Claude Boyer, maire de Saint-Constant, était également présent pour rendre hommage au Constantin. Il a lu une lettre d’Alain Therrien, député fédéral de La Prairie, qui n’a pu se déplacer. M. Boyer a annoncé à Vincent Paquet qu’il serait invité à signer le livre d’or de la Ville.

«Cette médaille-là, c’est quand même badass

-Vincent Paquet

Sur la glace avec les Canadiens

Vincent Paquet a été invité par Leucan à accompagner les Canadiens de Montréal sur la glace du Centre Bell lors de l’événement «Hockey pour vaincre le cancer», en novembre.

«Pour être franc, j’étais stressé d’être à côté d’eux [les joueurs]. C’est impressionnant d’être sur l’immense glace entouré de la foule. J’en ai parlé avec Tatar», a-t-il confié.

 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des