Un défenseur du Collège Jean de la Mennais repêché dans la LHJMQ

Photo de Audrey Leduc-Brodeur
Par Audrey Leduc-Brodeur
Un défenseur du Collège Jean de la Mennais repêché dans la LHJMQ
Paul Slivca a reçu son maillot des Tigres de Victoriaville par la poste. (Photo : Gracieuseté)

Dans l’esprit de Simon Chapdelaine, il ne faisait aucun doute que le joueur Paul Slivca serait repêché par une équipe de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). Le coordonnateur du programme de hockey du Collège Jean de la Mennais à La Prairie vante ses habiletés de patineur qui lui ont permis d’être sélectionné par les Tigres de Victoriaville, le 6 juin.

À lire aussi: Noah Warren sélectionné en première ronde du repêchage de la LHJMQ

Pour sa part, le principal intéressé ne s’attendait pas à être choisi avant la 6e ronde. La preuve; il venait tout juste de s’installer devant l’écran d’ordinateur avec ses proches en attendant de connaître les choix 95 et plus lorsqu’il a entendu son nom à la 85e place.

«J’ai été vraiment surpris! Je courais dans la maison en sautant de joie et j’étais vraiment heureux», raconte le Châteauguois qui flotte toujours sur son nuage trois semaines plus tard.

Le défenseur était d’autant plus étonné qu’il n’avait pas discuté avec les Tigres de Victoriaville avant le repêchage. L’équipe l’a appelé pour lui dire que sa sélection faisait l’unanimité «en raison de son coup de patin et sa mobilité», souligne-t-il. Pas si mal pour celui qui confie avoir vomi à sa première pratique sur glace à l’âge de 4 ans!

«Paul a tout ce qu’il faut pour aller loin au hockey.» -Simon Chapdelaine

«Sa fluidité sur la glace est incroyable, affirme M. Chapdelaine qui ne tarit pas d’éloges. Au-delà de ses habiletés, c’est une personne respectueuse, combative, sympathique et vouée à réussir.»

Celui qui a joué son hockey mineur à Châteauguay vante à son tour le programme de hockey de l’établissement secondaire privé de La Prairie qui évolue dans la Ligue de hockey préparatoire scolaire.

«L’accent est mis sur les résultats académiques. Si on manque des cours, les professeurs sont compréhensifs et nous aident à reprendre les travaux manquants», explique l’adolescent de 15 ans qui apprécie cette formule.

Avancement du programme

Paul Slivca est le deuxième joueur de l’Amiral de Jean de la Mennais a être sélectionné dans la LHJMQ depuis la création de l’équipe en 2016.

«Ça va très bien, indique M. Chapdelaine. Notre objectif était de bâtir un programme dans lequel le jeune est capable d’exploiter son plein potentiel et de donner son maximum de passion. Ensuite, je suis heureux de savoir qu’on envoie aux équipes des athlètes solides, mais de bons humains aussi.»

Contrairement à d’autres, le coordonnateur n’a pas vu le confinement d’un mauvais œil, «car il a permis aux jeunes de se reposer, ce qu’ils n’ont pas toujours le temps de faire. Les séries éliminatoires sont toujours très difficiles, puisqu’elles coïncident avec les examens de fin d’année», rappelle-t-il.

De son côté, Paul Slivca en a un peu assez de s’entraîner à la maison, confie-t-il, bien que son entraîneur personnel lui ait envoyé un plan pour se garder motivé. Les camps de la LHJMQ pourraient se tenir en septembre, laisse-t-il savoir.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des