Un espace créatif ouvre ses portes à Sainte-Catherine

Par Vicky Girard
Un espace créatif ouvre ses portes à Sainte-Catherine
(Photo : Le Reflet - Denis Germain)

La Ville de Sainte-Catherine a inauguré son projet de l’Alvéole, le 6 décembre. Cet espace créatif adjacent à la bibliothèque municipale accueillera plusieurs activités à partir de janvier.
L’Alvéole est constituée de plusieurs stations de travail et de création modulables, dont des tables à dessin et pour la fabrication de macarons, d’art numérique, de peinture et d’autres médiums variés. La salle a été rénovée en entier. L’endroit était ouvert au public le 8 décembre et la Ville annoncera l’horaire détaillé en janvier.
«C’est un premier espace de ce genre dans le Roussillon. Nos citoyens pourront sortir de chez eux pour venir découvrir les talents qu’ils ont à l’intérieur d’eux», dit Jocelyne Bates, mairesse.
Le nom d’Alvéole a été longtemps réfléchi, a expliqué Laurence-Thalie Oberson, directrice des Sports, loisirs et vie communautaire.
«Il a été inspiré d’une ruche d’abeilles où l’on trouve le travail d’équipe, la communauté et l’inclusion», précise-t-elle.
Conception
L’Alvéole a été conçue sous la direction artistique de la designer intérieure Émilie Cerretti, selon les principes de l’accessibilité.
«Il y avait beaucoup de critères, entre autres que la conception soit adaptée pour les jeunes autistes. Les couleurs ne pouvaient pas être trop stimulantes et on devait inclure beaucoup d’activités dans la salle qui peut accueillir une vingtaine de personnes», explique-t-elle.
Mme Ceretti ajoute que tout devait aussi être modulable. Des coins de création spécifiques et beaucoup de rangement faisaient aussi partie de la liste d’éléments à considérer pour l’aménagement.
Geneviève Phénix, artiste, a participé en créant une œuvre pour décorer l’Alvéole lors de l’inauguration. Elle sera présente à l’occasion de plusieurs activités prévues dans la programmation de l’espace créatif.
«Ce qui est vraiment inspirant quand tu entres ici, ce sont les formes et les couleurs. Il y a aussi une vue sur la bibliothèque. Ça reflète une ouverture d’esprit et le fait que dans cet espace, il n’y a pas de limites», confie Mme Phénix.
Le coût d’aménagement de la salle phare au centre municipal Aimé-Guérin est de 36 700$. Une subvention de 9 250$ a été accordée à la Ville par le ministère de la Culture et des communications pour l’achat de matériel et la programmation.
Programmation 
-18 janvier: peinture sur tapis de yoga, de 19h à 20h
-27 janvier: tic-tac-toe portatif, de 13h30 à 15h30
-30 janvier: création d’une attache-suce, de 9h30 à 11h30
-1er février: arte vino et encre aquarelle, de 19h à 22h
-13 février: création d’un mobile pour bébé, de 9h30 à 11h30
-24 février: toile créative, de 13h30 à 15h30
-27 février: introduction à l’aquarelle, de 9h30 à 11h30
-13 mars: peinture sur soie, de 9h30 à 11h30
-17 mars: chandelles au soya, de 13h30 à 15h30
-23 mars: atelier techno – manette de jeu, de 13h30 à 15h30
 
À lire aussi: Sainte-Catherine dévoilera un nouvel espace créatif

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des