Un horaire adapté pour son fils

Un horaire adapté pour son fils

Michel Leclerc et son fils Nicolas pratiquent une multitude de sports ensemble.

Pendant six ans, une semaine sur deux, Michel Leclerc a voyagé son fils Nicolas matin et soir jusqu’à son école primaire à Chambly. Fondateur de l’entreprise Summum Impression à La Prairie, il a vite su adapter son horaire de travail à celui de papa.

Pendant six ans, une semaine sur deux, Michel Leclerc a voyagé son fils Nicolas matin et soir jusqu’à son école primaire à Chambly. Fondateur de l’entreprise Summum Impression à La Prairie, il a vite su adapter son horaire de travail à celui de papa.

M. Leclerc était célibataire et sans enfant lorsqu’il a créé sa compagnie d’impression et de communication. Aujourd’hui père monoparental d’un adolescent de 16 ans, il a obtenu la garde complète de son fils lorsque ce dernier a fait son entrée au secondaire.

«C’est certain que tout est plus facile maintenant, admet-il. Le transport fonctionne bien, les activités aussi.»

Pendant les six années partagées, le Laprairien a connu la définition de conciliation travail-famille à son meilleure.

«J’arrivais plus tard au travail et je quittais plus tôt pour aller le chercher. Parfois, je retournais au bureau en fin d’après-midi. Mon fils comprenait bien que je devais faire des compromis», explique celui qui quittait vers 7h30 son domicile pour voyager son fils vers l’école à Chambly.

Impliqué dans les activités sportives de Nicolas, il a assuré le rôle d’entraîneur au soccer pendant trois ans.

«Il faut être très discipliné si on veut concilier l’école et les activités. Si tu n’es pas organisé et ne fais pas preuve de débrouillardise, tu n’y arriveras pas», mentionne-t-il.

Propriétaire d’un chalet, Michel Leclerc décroche du quotidien en pratiquant plusieurs sports avec son jeune, aujourd’hui élève en secondaire IV.

«Nous faisons du ski et des sports nautiques ensemble. Je lui ai appris à faire de la plongée sous-marine et il a obtenu son certificat récemment», souligne-t-il avec fierté.

Michel Leclerc

Profession: fondateur de l’entreprise Summum Impression à La Prairie.

Situation familiale: père monoparental d’un adolescent de 16 ans

Horaire de travail: entre 40 et 50 heures par semaine.

Sa poupape: Pratiquer des sports avec son fils.

Monoparentalité, garde partagée, absence impromptue; les pères entrepreneurs ont su se lever face aux réalités familiales d’aujourd’hui. À l’occasion de la fête des Pères, découvrez aussi l’histoire de Jacques Beaulieu et David Lemelin.

 

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar