Un nouveau skatepark à Saint-Philippe

Un nouveau skatepark à Saint-Philippe

L’inauguration du skatepark sera une occasion pour créer des liens avec les jeunes de Saint-Philippe.

La Ville de Saint-Philippe profitera de l’inauguration de son skatepark le 22 septembre, de 15h à 22h, au parc Gérard-Laframboise, pour lancer son projet de médiation culturelle.

«Étant donné qu’on souhaite aller à la rencontre des ados et créer des liens avec eux pour développer leur potentiel créatif, l’inauguration du skatepark est le moment parfait pour démarrer notre projet de médiation culturelle», indique la directrice du service des loisirs, de la culture et de la vie communautaire, Marie-Josée Roy.

En collaboration avec l’équipe de la bibliothèque, les loisirs mettront sur pied des ateliers s’adressant aux jeunes, qui se dérouleront une fois par mois, jusqu’au mois de mars.

Grâce à une subvention de la MRC de Roussillon, les employés de Saint-Philippe sont également allés chercher l’expertise de l’iconoclaste Ramon Vitesse. Travailleur de rue, le médiateur et passionné de culture se décrit comme un praticien et un théoricien à la recherche de méthodes pour «titiller la fibre créative de chacun».

«Le terme médiation peut avoir l’air un peu fourre-tout, mais concrètement, on veut créer des partenariats avec les écoles et les organismes pour que les jeunes puissent vivre leur culture et l’exprimer, dit-il. Les adultes oublient parfois qu’ils ont été jeunes et, on dirait que passés un certain âge, ils ne savent plus comment leur parler, alors qu’ils sont déjà passés par là.»

Programmation garnie

Pour l’inauguration du skatepark, le service des loisirs et M. Vitesse ont prévu une programmation regroupant toutes les sphères reliées à cet art de la rue.

«Le skate est un lifestyle et on a essayé d’englober des arts connexes comme la musique et le graffiti», précise le médiateur.

Sur le plan musical, quatre duos de styles diversifiés s’enchaîneront de 19h à 22h. Rouge pompier, The Matchup, les Tu/Lips et VOLK ont été invités pour leur démarche originale et audacieuse.

Du côté de l’art urbain, le graffiteur Haks 180, qui a été la tête d’affiche du dernier festival Under Pressure Montréal, réalisera une énorme fresque sur le plus haut module du skatepark, dès 15h. Ramon Vitesse animera également un atelier de pochoir pour les adolescents qui souhaiteraient aussi laisser leurs marques sur les installations.

Finalement, l’équipe du Spin de Brossard exécutera une démonstration de skate à 15h45 et offrira des ateliers d’initiation de 16h à 19h.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar