Un skatepark à La Prairie?

Par Katherine Harvey-Pinard
Un skatepark à La Prairie?
La Ville de La Prairie affirme «analyser actuellement les scénarios quant à l’emplacement» d’un éventuel skatepark. (Photo : Pixabay)

Un amateur de planche à roulettes de La Prairie, Louis Corbeil, a lancé une pétition en ligne, au début de décembre, afin qu’un skatepark en béton soit construit à La Prairie. Contactée à ce sujet, la Ville affirme être «consciente du besoin» d’un tel aménagement.

Alors que le skateboard fera son entrée olympique aux Jeux de Tokyo 2021 et que le Canada y sera représenté, M. Corbeil croit qu’il serait grand temps pour La Prairie d’offrir aux planchistes de tous âges des installations pratiques.

Il est d’avis que la construction d’un planchodrome de qualité contribuerait «au développement économique de la région en attirant les circuits compétitifs et le tourisme en découlant», fait-il valoir sur la page Web de la pétition, sur le site MesOpinions.

«Il serait bon que la Ville de La Prairie développe ce pan pour sa jeunesse et conserve ces familles que les développeurs immobiliers ne cessent de courtiser. Les gens ne jouent pas tous au hockey ou au soccer», lance-t-il.

M. Corbeil rappelle d’ailleurs que toutes les villes environnantes, soit Candiac, Sainte-Catherine, Saint-Constant, Brossard, Saint-Jean-sur-Richelieu et Longueuil comptent de telles installations sur leur territoire. Selon lui, le skateboard «procure un sentiment de l’accomplissement autonome important dans le développement personnel et est une activité sportive dynamique et esthétique dans le même sens que les arts martiaux», écrit-il.

Jusqu’à maintenant, 19 personnes ont signé la pétition.

La Ville analyse les scénarios

De son côté, la Ville de La Prairie affirme «analyser actuellement les scénarios quant à l’emplacement de ce type d’infrastructure».

«Idéalement, la Ville souhaiterait trouver un emplacement centralisé qui offrirait un accès à un maximum de jeunes Laprairiens», soutient-elle.

Elle rappelle d’ailleurs avoir fait l’acquisition d’un parcours de pumptrack en 2020 «afin d’offrir une activité intéressante et différente aux jeunes». Celui-ci est situé au parc de La Clairière. Un tel parcours est composé d’une succession de bosses et de virages, plutôt que de rampes, qui permettent de prendre de la vitesse sans avoir à pédaler ou à accélérer.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires