Un souhait exaucé en CHSLD

Par Valérie Lessard
Un souhait exaucé en CHSLD
Yvon Carrière a pu revoir des chevaux à l'écurie Valkyr à Saint-Philippe.

Yvon Carrière a réalisé un rêve cet été en compagnie de l’équipe des loisirs du CHSLD Cécile-Godin à Beauharnois. Il a pu revoir des chevaux et les flatter à l’occasion d’une activité spéciale. Cette sortie aura été la dernière avant son décès deux semaines plus tard.  

Au CHSLD Cécile-Godin à Beauharnois, l’équipe de Gabrielle Gagné, technicienne en loisirs, encourage les résidents à partager leurs rêves ou leurs souhaits. «Nous avons un Mur des rêves fleuris, explique Mme Gagné. On demande aux résidents de proposer des rêves ou quelque chose qui leur ferait plaisir.» À titre d’exemple, dans le passé, une résidente rêvait de faire un tour de décapotable. Avec la collaboration de plusieurs contacts, le CHSLD a pu le réaliser.

Yvon Carrière a déménagé au CHSLD de Beauharnois au début de l’année 2020. Évidemment, en raison de la pandémie, il n’était plus possible de réaliser autant de rêves, surtout au sommet de la première vague. Cependant, pendant l’été, Gabrielle Gagné a demandé à sa stagiaire Marie-Maude Proulx de faire le tour des nouveaux résidents pour voir si des souhaits pouvaient être exaucés. «M. Carrière et Marie-Maude parlaient souvent de chevaux ensemble. Il lui avait dit qu’il aimerait en revoir», raconte Mme Gagné. Bien que ça pouvait sembler complexe à l’origine d’organiser une telle activité, l’équipe des loisirs, avec l’accord de la famille, a planifié le tout en collaboration avec l’écurie Valkyr de Saint-Philippe.

Cette sortie était une surprise pour le résident. «Il était très content. Ce fut une belle journée», se souvient sa fille Ginette Carrière qui l’accompagnait pour l’occasion. Son père a grandi sur une ferme en Ontario, c’est pourquoi il était attaché aux animaux. «Il s’est marié et a travaillé toute sa vie à la voirie à Laval», raconte-t-elle. Quand il a commencé à être malade, la citoyenne de Sainte-Martine lui avait demandé s’il accepterait de se rapprocher de chez elle pour qu’elle puisse s’en occuper.

Quelques jours après cette journée mémorable, M. Carrière a commencé à avoir des symptômes de rhume. Il est malheureusement décédé le 20 août, à l’âge de 88 ans, des suites d’une pneumonie. Il était entouré de ses trois enfants au moment de son départ.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires