Une arrestation digne des films policiers à Candiac

Une arrestation digne des films policiers à Candiac

Un policier dégaigne son arme.

Des policiers pointant leur arme; la Régie intermunicipale de police Roussillon a sorti l’artillerie lourde vendredi midi pour stopper deux suspects d’un vol qualifié survenu dans un motel de Brossard.

TC Media n’avait pu obtenir avant ce midi tous les détails entourant cette opération à haut risque. Elle s’est déroulée sur la route 132 près du viaduc de la rue Fouquet à Candiac, en direction de La Prairie.

«L’opération n’a duré que quelques secondes, le temps de procéder à l’arrestation d’un véhicule et de ses occupants,» a dit François Michaud, porte-parole de la régie.

Les policiers avaient retranché deux voies de circulation en amont pour limiter le trafic. Néanmoins,  une résidente de Saint-Constant a vu cinq ou six policiers, l’arme en main, cachés derrière la porte de leur autopatrouille. Ils la pointaient en direction d’une voiture.

«Je capotais! J’ai eu peur!» a avoué la dame qui s’engageait sur l’autoroute.

Deux occupants sont sortis du véhicule, les mains en l’air. Il s’agit de Kevin Marcoux, 25 ans, et Sophie Lamontagne, 20 ans. Ils ont comparu ce matin au palais de justice.

Un risque

C’est à la suite d’un appel du service de police de Longueuil que la Régie intermunicipale de police a procédé à cette arrestation musclée. Le protocole veut qu’ils dégainent leur arme étant lorsque des suspects peuvent être armés.

L’affaire avait pour origine un vol qualifié survenu au motel Rideau à Brossard vers 2h15 dans la nuit de jeudi à vendredi.

«Un homme s’en allait rejoindre une femme rencontrée sur internet, a rapporté Mélanie Mercille, porte-parole de la police de Longueuil. Rendu dans la chambre, il s’est fait attaquer par deux individus. Ils lui ont pris de l’argent et son iPad.»

Un troisième suspect est recherché dans cette affaire.  

Commenter cet article

avatar