Une entreprise de Saint-Constant reçoit 396 000 $ du fédéral

Photo de David Penven
Par David Penven
Une entreprise de Saint-Constant reçoit 396 000 $ du fédéral
Dans l’ordre habituel, Jean-Claude Boyer, maire de Saint-Constant, Éric Hamel, directeur général de CCTN/CBBC, Jean-Claude Poissant, député fédéral de La Prairie, et Frédéric Tremblay, président de CCTN/CBBC. (Photo : Le Reflet - Denis Germain)

La Compagnie canadienne de tableaux noirs (CCTN/CBBC) à Saint-Constant a reçu une aide financière de 396 000$ d’Ottawa. L’annonce a été faite par le député libéral de La Prairie, Jean-Claude Poissant, le 14 août, sur les lieux de production.

Ce montant permettra à l’entreprise d’acquérir une lamineuse automatisée, au coût de 1,3 M$, pour accroître sa productivité, entraînant du coup la création d’une dizaine de nouveaux emplois, selon le président de CCTN/CBBC, Frédéric Tremblay.

«La lamineuse qui s’en vient est la pierre angulaire de notre développement. Notre capacité de production va quadrupler pour répondre à la demande de nos clients au Canada et aux États-Unis. On peut poursuivre ainsi notre plan stratégique de développement pour les cinq à dix prochaines années», a mentionné M. Tremblay devant les employés réunis lors de la conférence de presse.

La lamineuse aura pour effet «d’augmenter le bilan environnemental de l’entreprise en réduisant des rejets de production et de produits finis», précise M. Tremblay.

La nouvelle acquisition fera aussi en sorte de diminuer l’utilisation de solvant.

Le président de CCTN/CBBC a également parlé de l’ouverture de 25 postes à valeur ajoutée. Des employés actuels, mais aussi de l’extérieur, auront l’opportunité d’être formés pour occuper de nouvelles fonctions liées à l’arrivée de l’appareil.

Il s’agit pour CCTN/CBBC d’une première vague d’investissements qui s’inscrit dans un plan global de 20 M$.

 

Appui concret

Prenant la parole, Jean-Claude Poissant a mentionné que le montant attribué à la compagnie de Saint-Constant découle du programme Croissance économique régionale par l’innovation de Développement économique Canada pour les régions du Québec.

«L’aide financière accordée à la CCTN/CBBC se veut un appui concret à une entreprise qui a su démontrer son savoir-faire et sa volonté d’assurer sa croissance en plus de créer des emplois bien rémunérés pour la classe moyenne», a-t-il dit.

Le maire de Saint-Constant, Jean-Claude Boyer, s’est dit heureux de la nouvelle et a souligné la longévité de l’entreprise qui fait partie des acquis de Saint-Constant.

«Je suis très fier de cette entreprise de chez nous. On n’a pas de parc industriel à Saint-Constant, mais nous avons des entreprises comme la vôtre qui ont des projets extraordinaires. Vous avez su innover et vous moderniser», a déclaré le maire.

 

À propos de la Compagnie canadienne de tableaux noirs

L’entreprise se spécialise dans la fabrication de surfaces d’écriture, d’acier décoratif, du laminage, de la coupe d’acier et de panneaux sur mesure, ainsi que dans la fabrication de tableaux blancs et d’affichage. Elle emploie une cinquantaine d’ouvriers. Elle a été fondée en 1932 par Émilien Lauzon, puis acquise par Denis Tremblay en 1975. Son fils, Frédéric Tremblay, a pris la relève de la compagnie.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des