Une Ferrari et une Rolls-Royce de Donald Trump à l’encan

Par Le Guide de l'auto
Une Ferrari et une Rolls-Royce de Donald Trump à l’encan


Le Guide de l'Auto

Article par Guillaume Rivard

Avant de devenir le 45e président des États-Unis, Donald Trump a collectionné plusieurs voitures exceptionnelles. Deux de celles lui ayant déjà appartenu se retrouveront aux enchères lors d’un encan organisé par Mecum à Kissimmee, en Floride, au mois de janvier.

La plus intéressante est très certainement sa Ferrari F430. Elle avait déjà été vendue en 2017 pour 270 000 $US (environ 350 000 $ canadiens). Son nouveau propriétaire s’était également porté acquéreur de la Rolls-Royce Phantom de Trump et il a décidé de se départir de la paire.

La F430 2007 en question est peinte en Rouge Corsa et possède un intérieur beige. Tant la carrosserie que l’habitacle sont en superbe état, ce qui doit être la même chose pour la mécanique puisque la voiture a roulé à peine 10 000 kilomètres. La vente comprend le certificat de propriété original avec la signature authentique de Trump, augmentant considérablement la valeur du bolide.

Dans le cas de la Rolls-Royce, on parle d’une Phantom 2010 affichant plus de 90 000 kilomètres au compteur. Elle renferme un ensemble Théâtre aux places arrière, une éblouissante doublure de plafond étoilée et des rideaux électriques, sans oublier un manuel du propriétaire dans lequel Trump a signé son nom et écrit : « I loved the car, it is great! Best of luck. »

Le montant de la vente précédente en 2018 s’est élevé à 145 000 $ (environ 188 000 $ canadiens), mais encore là, on s’attend à plus cher cette fois-ci.

Sur laquelle de ces deux voitures miseriez-vous?

En vidéo : Un Québécois présente sa collection exceptionnelle de Ferrari

Partager cet article