Culture

Une invitation à laisser un mot bienveillant dans une boîte aux lettres

mercredi le 16 juin 2021
Modifié à 7 h 57 min le 18 juin 2021
Par Audrey Leduc-Brodeur

Nadia Nadège (Photo gracieuseté)

Nadia Nadège a «peut-être déménagé de 20 à 30 fois» dans sa vie, de l’Europe à l’Asie notamment, puis au Québec. Ces changements de décor, vécus parfois malgré elle, l’inspirent toutefois dans sa création. Trois de ses œuvres, associées au mouvement de l’art postal, ont d’ailleurs été installées dans la région à l’occasion de la Fête nationale.

Des boîtes aux lettres fabriquées, puis peintes par l’artiste, qu'elles surnomment Boîte à l'Être, ont ainsi trouvé refuge à Saint-Constant, près de la bibliothèque sur le boul. Monchamp, à Saint-Mathieu, à côté du presbytère de la rue Principale, puis à Saint-Philippe, à proximité de la passerelle reliant les rues Josée et Paul-Chartrand.

L’organisation des célébrations du 24 juin sur la Rive-Sud de Montréal a approché Mme Nadège, ayant entendu parler de ce projet artistique éprouvé.

«La genèse remonte à 2019. J’avais installé six boîtes postales à Saint-Jean-sur-Richelieu et plus de 500 cartes écrites à la main y avaient été déposées par des passants. J’avais récupéré chaque mot, puis je les avais offerts à des résidents de CHSLD ou à des patients dans des hôpitaux», explique celle qui réside en Estrie.

Récoltées puis distribuées 

Les citoyens d’ici sont invités à faire de même tout au long du mois de juin. Ceux en manque d’inspiration créative qui souhaitent néanmoins participer peuvent balayer un code QR sur la boîte avec leur téléphone intelligent. Ils auront accès à des tutoriels pour fabriquer leur carte. À l’intérieur de celle-ci, une pensée bienveillante est suggérée.

         «Écrivez ce que vous aimeriez qu’on vous écrive!» -Nadia Nadège, artiste

«Le thème de la Fête nationale est le Québec tissé serré et je pense que c’est un bon point de départ d’inspiration pour la rédaction de son petit mot, souligne l’artiste. Avec qui avez-vous tissé des relations?»

Les cartes seront distribuées selon le désir de la Municipalité participante. À Saint-Constant, notamment, ce sont les résidents du CHSLD Champlain-Jean-Louis-Lapierre qui les recevront, fait savoir Mme Nadège.

Celle-ci dit avoir développé une sensibilité particulière à l’art social et communautaire, au fil de ses déplacements.

«C’est l’idée d’être lié aux autres. L’art postal est une façon de le faire. L’art en général est un langage universel qui rassemble», soutient-elle. 

Connectez-vous afin de pouvoir ajouter des commentaires

Connectez-vous

Dernières nouvelles