Une mère et sa fille de 10 ans signent une série de romans jeunesse

Photo de David Penven
Par David Penven
Une mère et sa fille de 10 ans signent une série de romans jeunesse
(Photo : Gracieuseté)

Maélie Tran adore lire et inventer des récits. Lorsque la fillette de 10 ans a exprimé le désir d’écrire un livre jeunesse avec sa mère, l’écrivaine Annie Lambert, sa maman n’a pas hésité. Ainsi est né le personnage de Zoé Zabbé, élève de la classe de madame Stéphanie, qui vivra bien des péripéties.   
«J’ai dit mes idées et j’ai demandé de les écrire avec ma mère», lance la jeune fille.
«C’est un grand bonheur que de voir sa fille te demander d’écrire avec elle. On partage la même passion. Je n’ai pas été étonnée parce qu’elle a tellement d’imagination», explique Annie Lambert.
«On s’est assises ensemble pour créer le personnage, lui trouver son nom, etc., poursuit-elle. Chaque idée originale qu’on trouve dans le livre sort de sa tête. On n’avait pas d’attentes. C’était un projet mère-fille, sans intention de publier, qu’on faisait comme loisir.»
 

Maélie Tran et Annie Lambert. (Photo gracieuseté)

 
Mme Lambert indique que sa fille a participé à chacune des étapes de la réalisation du livre.
«Je trouvais ça important qu’elle voit tout le travail autour de la publication», dit-elle.
Puisqu’il s’agit d’un projet de coécriture, les deux auteures se partagent les droits d’auteur.
Élève de 4e année à l’école primaire Émilie-Gamelin à La Prairie, Maélie Tran déclare que son auteure préférée est Marilou Addison. Sans savoir ce qu’elle voudrait faire plus tard comme métier, elle dit aimer écrire et illustrer.
Dernièrement, mère et fille ont participé au Salon du livre de l’Outaouais qui se déroulait du 28 février au 3 mars. Une expérience que Maélie a appréciée.
«C’était cool. J’ai signé des livres!» déclare-t-elle.
 
Plaisir
Annie Lambert informe que deux autres livres des aventures de Zoé Zabbé doivent sortir cet automne. Elle compte poursuivre cette série à la condition que le plaisir soit au rendez-vous avec sa fille.
Chaque ouvrage est accompagné d’illustrations signées par Nic Di Lauro. La mise en page se démarque par l’utilisation de diverses polices de caractères.
«C’est Nic qui a dessiné Zoé Zabbé. Ce qui est drôle, c’est qu’il lui a donné des cheveux roux et frissés. Jeune, j’avais les mêmes cheveux et Zoé ressemble à Maélie», souligne Mme Lambert. La collection s’adresse aux 7 à 9 ans.
 
À propos de Zoé Zabbé
Dans le premier livre intitulé Zoé Zabbé – De A à Z, Zoé a en contre le fait d’être toujours la dernière de sa classe parce que son enseignante fonctionne par ordre alphabétique lorsque vient le temps de désigner les élèves.
«Zoé souhaite devenir l’assistante d’un magicien qui est son idole et qui doit faire un spectacle à son école. Elle craint d’être choisie la dernière à cause de son nom. Elle fera tout pour changer de nom pour se retrouver aux côtés du magicien», explique Annie Lambert.
Cette dernièrement est aussi l’auteure de la série pour adultes Bien roulée et enseigne à l’école primaire Notre-Dame – Saint-Joseph à La Prairie.
Un 2e volume, Zoé Zabbé – De bas en haut est également disponible.
 

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des