Une roche dans la fenêtre de la chambre à coucher

Une roche dans la fenêtre de la chambre à coucher

Crédit photo : Archives - Denis Germain

Des voitures n’ont pas été les seules victimes de vandales lanceurs de roches à Châteauguay cet automne.

Une pierre a fracassé une fenêtre de chambre d’une maison du boulevard Saint-Francis à trois heures du matin le dimanche 7 octobre.

«Je dormais. Ça réveille très mal. J’ai eu très peur», confie une occupante de la résidence.

La dame ne croit pas qu’elle et son mari étaient visés en particulier.

«Ça ne peut pas être une vengeance. Nous habitons ici depuis 38 ans. Nous sommes des gens tranquilles. Nous n’avons pas de conflit avec personne», a-t-elle fait part.

Une plainte a été déposée à la police de Châteauguay. Selon l’agent Martin Labrie, il n’y a pas eu d’autres cas de maison vandalisée rapportés.

«À moins que les gens n’aient pas appelé», a-t-il observé.

Commenter cet article

avatar