Un usager dénonce les accumulations d’eau au stationnement incitatif de La Prairie

Un usager dénonce les accumulations d’eau au stationnement incitatif de La Prairie

Sur cette photo prise à l’été 2017 on peut constater l’accumulation d’eau dans le stationnement incitatif.

Crédit photo : Gracieuseté – Daniel Montreuil

«On devrait indiquer à l’entrée du stationnement: “N’oubliez pas vos palmes et votre bouée de sauvetage. Risque d’inondation lors de pluie importante.” Moi, je ne pars jamais sans mes gougounes

Cette boutade de Daniel Montreuil, un utilisateur du stationnement incitatif de l’aire TOD La Prairie-sur-le-Parc de l’ancien club de golf à La Prairie, se veut une dénonciation des accumulations d’eau qui se produisent à cet endroit lors de précipitations. Le résident de La Prairie a fait parvenir au Reflet des photos prises à l’été 2017 dans la partie actuelle du stationnement ainsi plus récemment dans la nouvelle section en aménagement. Il craint que le passé soit appelé à se reproduire.

«Je ne suis pas un ingénieur, mais il semble évident que la pente entre la partie haute du stationnement agrandi et la partie basse où se trouve le puisard et où le refoulement a eu lieu est vraiment très importante. Peut-être qu’un puisard supplémentaire au bas de cette pente aurait pu être considéré? Sans doute que les égouts à cet endroit n’ont pas la capacité pour absorber une grande quantité d’eau en peu de temps?», s’interroge M. Montreuil.

Il souhaite que des représentants d’EXO viennent constater de visu le problème lorsqu’il pleut.

 

Réactions

EXO, qui a pris connaissance des photos indique que ses équipes sont en train de déterminer les raisons à l’origine des accumulations dans l’ancienne partie du stationnement.

«Lorsque la cause sera connue, les correctifs nécessaires pourront être apportés», indique Caroline Julie Fortin, conseillère des relations avec les médias.

 

«Ce qui serait dommage, c’est que l’argent des contribuables serve à réparer cette problématique dans un an ou deux.»

– Daniel Montreuil

 

Concernant la nouvelle partie du stationnement, la porte-parole mentionne que cette zone n’a reçu que la première couche d’asphalte.

«Le puisard se trouve encore légèrement au-dessus de la chaussée, donc il n’effectue pas son travail normalement. Cette situation sera corrigée naturellement lors de la pose de la couche finale d’asphalte», dit-elle.

 

Les accumulations d’eau dans la nouvelle partie du stationnement seront réglées une fois les travaux terminés début septembre. (Photo : Gracieuseté – Daniel Montreuil)

 

«De plus, le puisard qui est situé dans la zone de chantier n’a pas été nettoyé. Ceci sera fait avant la mise en service du stationnement, prévue pour le début de septembre, ce qui devrait également optimiser son fonctionnement», ajoute Caroline Julie Fortin.

Elle spécifie que la nouvelle partie, présentement en construction, est quant à elle dotée d’un bassin de rétention qui permet de récupérer l’eau. Une fois son débit régulé, elle est rejetée, selon les normes municipales, dans le réseau pluvial de la Ville.

 

Cases

Une fois le chantier complété, c’est 80 nouvelles cases de stationnement qui s’ajouteront aux 623 places existantes.

 

À LIRE SUR LE MÊME SUJET :

Les accumulations d’eau persistent au stationnement incitatif de La Prairie

Poster un Commentaire

avatar