Viaduc percuté sur l’autoroute 30 : un conducteur témoigne

Par Patricia Blackburn
Viaduc percuté sur l’autoroute 30 : un conducteur témoigne
Le viaduc a été abimé. (Photo : Le Reflet - Érick Rivest)

Le conducteur de l’un des deux véhicules qui suivaient le poids lourd dont le chargement a heurté un viaduc de l’autoroute 30, le 4 octobre, a eu toute une frousse.

«Je suis content d’être encore en vie, lance-t-il d’emblée. C’est arrivé tellement vite, on a entendu le chargement cogner sur le viaduc, la pelle est tombée sur la route, je l’ai évitée in extremis par la droite et je me suis penché en freinant, parce qu’il y avait des débris qui tombaient sur mon auto, a raconté au Journal Luc Malboeuf, un résident de Brossard. Tout s’est passé comme au ralenti. J’espérais juste que mon véhicule s’arrête sans frapper rien ni personne» poursuit-il. Un bloc de béton d’environ 25 livres (11 kg)  a atterri sur le toit de son auto. «J’ai un véhicule de luxe, avec un toit en carbone, un matériel très résistant. Je n’ose même pas penser à ce qui aurait pu arriver si j’avais conduit autre chose» confie-t-il.

Lui et le conducteur du deuxième véhicule qui suivait le poids lourd ont finalement eu plus de peur que de mal. À part les dommages matériels, ils s’en sortent indemnes. M. Malboeuf en veut toutefois beaucoup à la compagnie et au chauffeur du poids lourd. «C’est négligent, ils sont chanceux que personne n’ait été blessé ou ne soit mort dans cet accident» dit-il.

Amende

Le responsable de l’accident s’expose à une amende concernant la hauteur hors norme du chargement. Une amende pourrait aussi s’ajouter si la perte du chargement est survenue parce qu’il était mal fixé au camion. «Il faut voir si c’est le cas, ou si le chargement est tombé en raison du choc» précise Jonathan Bovet, lieutenant coordonnateur aux communications pour Contrôle routier Québec.

Il ne pouvait donner plus de détails, puisque l’enquête dans ce dossier était toujours en cours. «Celle-ci déterminera qui est responsable entre le chauffeur ou la compagnie. L’amende minimum pour ce genre de faute est de 175$ plus les frais. Mais le montant peut varier selon la hauteur du chargement. Un montant additionnel s’ajoute pour chaque tranche de cm supplémentaire dépassant la norme», précise-t-il.

Le chauffeur et/ou la compagnie perdent aussi des points dans leur dossier à la Commission des transports du Québec.

Rappel des faits

L’accident est survenu le 4 octobre, vers 11h. Le camion-remorque qui transportait de la machinerie lourde a perdu une partie de son chargement en passant sous un viaduc de l’autoroute 30 Ouest, entre Châteauguay et Saint-Isidore (kilomètre 44). L’accident a créé un bouchon de circulation pendant plusieurs heures.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des