VIDÉO – Cinq priorités pour Alain Therrien pendant la crise

Par Vicky Girard
VIDÉO – Cinq priorités pour Alain Therrien pendant la crise
(Photo : Le Reflet - Vicky Girard)

Rencontré par Le Reflet à l’occasion d’un événement de reconnaissance du personnel au CHSLD La Prairie, le député fédéral de La Prairie Alain Therrien a partagé ses priorités en cette période de crise provoquée par la COVID-19.

Internet

M. Therrien considère inacceptable que des familles n’aient pas accès à Internet haute vitesse. Le député et les maires de la circonscription font d’ailleurs pression au sujet de cet enjeu.

«On est dans une situation de pandémie où les relations virtuelles ont toute leur place. Ça nous fait prendre conscience davantage qu’il faut qu’Internet haute vitesse soit établi rapidement partout sur le territoire», dit-il.

Aide financière

Selon le député de La Prairie, il est primordial que les citoyens qui ont perdu leur emploi ou qui sont en difficulté reçoivent de l’aide financière «efficace».

«Ça veut dire, qui se rend aux gens de façon efficace. Que les gens puissent avoir de l’argent, mais qu’il y ait aussi une incitation à aller au travail», explique M. Therrien.

Il ajoute que les gens «ne doivent pas se dire qu’aller travailler ne donne rien».

Mesures d’urgence

Bien que le député soit d’avis que les mesures d’urgence comme les prestations d’urgence canadiennes sont nécessaires, il défend que le Bloc québécois insiste sur le besoin d’incitatifs au travail «qui n’existe pas présentement».

«Éventuellement, il y aura un déconfinement et on aura besoin de ces gens-là [qui sont disponibles pour travailler]», affirme M. Therrien.

Il soutient que l’aide financière aux entreprises, aux Municipalités et aux agriculteurs est également importante.

Missions accomplies

Rapatriement

L’un des enjeux de M. Therrien et son équipe a été de rapatrier des citoyens pris à l’étranger.

«Ça, c’est mission accomplie. On a travaillé et on a rapatrié au moins une cinquantaine de personnes au début de la pandémie», souligne-t-il.

Aînés

M. Therrien et le Bloc québécois ont insisté pour qu’une aide financière soit offerte aux aînés.

«Avec les nombreuses requêtes que nous avons faites au gouvernement, on a réussi à leur avoir un montant de 300$ en centre pour aînés et un 200$ de plus pour ceux qui sont en difficultés financières».

L’aide aux aînés, annoncée le 12 mai, consiste en un paiement unique pour les personnes âgées admissibles à la pension de la Sécurité de la vieillesse. Celles qui sont admissibles au Supplément de revenu garanti recevront 200$ de plus.

Partager cet article

Laisser un commentaire

avatar
  S'inscrire  
Me notifier des