VIDÉO – De la Zumba de balcon pour contrer le confinement !

Par Hélène Gingras

Âgés de plus de 70 ans, les habitants de la résidence Alizéa à La Prairie sont confinés à leur appartement par le gouvernement depuis plusieurs jours. Leur planche de salut pour prendre de l’air et se changer les idées? De la Zumba sur leur balcon tous les après-midis!

L’activité a été appelée «balcon forme», explique Marie-Ève Couture Belisle, technicienne à cet endroit.
«C’est la seule activité qui leur reste!» lance celle qui sort chaque jour un système de son portatif pour deux séances de 10-15 minutes chacune. D’abord pour les résidents d’un côté de l’immeuble, puis pour ceux de l’autre ensuite.
«Les résidents sont vraiment contents, poursuit-elle Des collègues m’ont aussi que ça leur faisait du bien de pouvoir se changer les idées un peu. Les gens du voisinage aiment ça aussi. Certains sortent dehors. Des automobilistes nous klaxonnent lorsqu’ils passent.»
L’activité est d’autant plus appréciée que les résidents étaient habitués de bouger au quotidien. Yoga, théâtre, aquaforme, marche et crossfit notamment faisaient partie de leur horaire chaque semaine.
La technicienne en loisirs essaie de palier à la situation.
«Je les appelle pour leur demander de répondre à des charades. Je compose aussi des chansons. Je tourne des capsules vidéo drôles que je diffuse sur notre poste de télévision à l’interne», explique celle qui ne manque pas d’imagination.

«

Partager cet article

3
Laisser un commentaire

avatar
3 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Jerry Blackburn Recent comment authors
  S'inscrire  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Jerry Blackburn
Guest
Jerry Blackburn

Tres cool!
C’est possible d’avoir accès à les photos svp ?

trackback

[…] initiative n’est pas sans faire penser à des séances de Zumba qui sont données aux aînés de la résidence Alizéa à La […]

trackback

[…] La Résidence Alizéa est celle qui organise de la Zumba de balcon à ses résidents. […]