VIDÉO – Les risques d’inondation sur la Rive-Sud mesurés

VIDÉO – Les risques d’inondation sur la Rive-Sud mesurés
La CMM répertorie sur une carte les stations de prises de données. (Photo : Gracieuseté)

Les amateurs de sports nautiques ont peut-être remarqué la présence de nouvelles stations de prises de données en bordure des cours d’eau de plusieurs municipalités du Grand Montréal, dont près d’une dizaine sur la Rive-Sud, ces derniers mois.

Les amateurs de sports nautiques ont peut-être remarqué la présence de nouvelles stations de prises de données en bordure des cours d’eau de plusieurs municipalités du Grand Montréal, dont près d’une dizaine sur la Rive-Sud, ces derniers mois. On peut en apercevoir plusieurs sur le fleuve Saint-Laurent, dans les rivières Richelieu,  Châteauguay et Saint-Jacques (à la hauteur de Brossard).

Installées par l’équipe de la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) dans le cadre de ses travaux sur la gestion des inondations, ces stations sont composées de plusieurs éléments qui sont également bien visibles de la rive: un boitier avec caméra et panneau solaire, des règles limnimétriques et des sondes à pression (ces espèces de ballons jaunes flottant sur l’eau). Les composantes de chaque station de mesure sont fixées sur des supports en acier galvanisé à chaud fabriqués sur mesure grâce à un système d’ancrage métallique dense.

Elles ont pour mission de mesurer les niveaux d’eau, qui sont ensuite transmis à des serveurs informatiques et diffusés sur le futur site Web de prévisions Crues Grand Montréal. En cours de développement, ce site sera accessible tant aux citoyens qu’aux experts. Il suffira d’entrer une adresse pour obtenir la hauteur d’eau en temps réel, l’historique des données et les prévisions pour les trois jours suivants. Ces statistiques serviront à mieux connaitre les variations du niveau des eaux, pour mieux établir aussi les niveaux de risque d’inondation, selon les données recueillies.

Mieux protéger les personnes et les biens

Au total, 29 stations de mesure ont été installées dans les principaux cours d’eau métropolitains, soit le fleuve Saint-Laurent, le lac des Deux-Montagnes et les rivières des Outaouais, des Prairies, des Mille-Îles, Saint-Jacques, du côté de Brossard et Richelieu.

Article de François Laramée, La Relève, Initiative de journalisme local

 

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires