VIDÉOS – Des boîtes à chaussures géantes dans une cour d’école

Par Hélène Gingras
VIDÉOS – Des boîtes à chaussures géantes dans une cour d’école
Une grue est nécessaire pour déplacer les modules (Photo : Le Reflet - Hélène Gingras)

Depuis quelques jours, on pourrait croire qu’un géant amateur de chaussures empile ses boîtes dans la cour de l’école Fernand-Seguin à Candiac.

Des travailleurs s’affairent en effet à installer et à assembler des classes modulaires sur deux étages. Ils utilisent une énorme grue pour mettre chaque section en place, ce qui ajoute au côté impressionnant de leur travail.

Au moment du passage du Reflet, le 9 juillet, en après-midi, ils avaient assemblé plus d’une douzaine de modules sur la section gazonnée de la cour d’école et d’autres livraisons arrivaient.

MISE À JOUR le 15 juillet : Plus de détails de la part du Centre de services scolaires des Grandes-Seigneuries (le nouveau nom de la commission scolaire).

Selon le système électronique d’appels d’offres du gouvernement du Québec (SAEO), on sait cependant que le centre de services scolaire du territoire a conclu en avril une entente pour retenir les services du Groupe Leclerc architecture et design de Longueuil, au montant de 63 560$, afin d’élaborer le projet.

Besoin

Ce n’est pas d’hier que certaines écoles débordent et que la commission scolaire doive aménager des classes temporaires pour combler l’augmentation des élèves. En novembre, elle réclamait neuf nouvelles écoles et cinq agrandissements auprès du ministre de l’Éducation d’ici 2030. Toutefois, nulle trace d’un projet à l’école Fernand-Seguin, selon nos archives.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
1 Commentaire
plus ancien
plus récent plus voté
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
trackback
Les «boîtes à chaussures géantes» accueilleront des élèves de 3e secondaire - Le Reflet
6 mois

[…] classes modulaires aménagées ces derniers jours à l’école Fernand-Seguin à Candiac, qui donnent l’impression de boîtes à chaussures géantes, accueilleront des élèves de 3e secondaire de la région, afin de pallier le manque de place dans […]