VIDÉOS – La santé mentale en temps de pandémie abordée par des élèves

Par Vicky Girard
VIDÉOS – La santé mentale en temps de pandémie abordée par des élèves
Des élèves et membres du personnel ont pris part au projet de vidéos sur les conséquences de la pandémie à l’école. (Photo : Instagram - Covid.dans.nos.tetes)

Des élèves de quatrième secondaire à l’école Jean de La Mennais à La Prairie produisent des capsules vidéos sous le thème «La COVID-19 dans nos têtes» afin de discuter de santé mentale en temps de pandémie avec leurs pairs et des membres du personnel. Par la même occasion, ils amassent des fonds pour l’organisme Tel-Jeunes.

Bien qu’ils s’attendaient à certaines réponses, d’autres ont surpris les élèves du groupe 402 à l’origine du projet.

Dans la première capsule disponible sur YouTube, plusieurs partagent que la pandémie et le contexte à leur école leur ont permis de se faire de nouveaux amis, puisqu’ils fréquentaient davantage les gens dans leur classe.

Lucas Dejmek, l’un des élèves du groupe avec qui Le Reflet  s’est entretenu, indique que ces réponses «plus surprenantes et pertinentes ont été choisies» parmi la foule de témoignages.

«La pandémie a suscité chez plusieurs l’envie de partager leurs expériences personnelles.»

-Lucas Dejmek

Quant aux membres du personnel, «leur point de vue était étonnant. Il était certainement intéressant d’obtenir leurs conseils et leur vision des choses», ajoute-t-il.

Par exemple, Danick Alix, de l’équipe de direction, dévoile dans une autre capsule que les enseignants considèrent que les élèves sont moins motivés depuis le début de la pandémie, alors que dans un sondage, les principaux intéressés disent plutôt qu’ils ne sont «pas si démotivés que ça».

«C’était très pertinent, car évidemment, plusieurs se seraient attendus à une réponse différence considérant les changements  drastiques en éducation que nous avons vécus cette dernière année», dit Lucas Dejmek, ajoutant que cela expose le soutien au Collège Jean de La Mennais «qui pourrait très bien être la cause de notre persévérance scolaire».

À son avis, la réalisation des vidéos peut aider d’autres élèves à travers la province en les encourageant.

Défis

Le contexte de la pandémie au cœur des capsules s’est avéré être un défi pour leur réalisation, reconnaît Lucas Dejmek.

«En ces temps de distanciation sociale, il était difficile d’aller chercher l’opinion de toute notre école, car la moitié des élèves demeuraient à la maison lorsque nous étions en présentiel. Afin de remédier à la situation, nous avons opté pour des rencontres en ligne avec les personnes intéressées, mais le montage s’avérait plus compliqué», fait-il savoir.

Tel-Jeunes

Le groupe 402 n’a pas d’objectif précis quant à la collecte de fonds qui accompagne les capsules vidéos, mis à part celui «d’atteindre la plus grande somme possible». Jusqu’à maintenant, il a récolté 2 430$ sur la plateforme GoFundMe. L’organisme Tel-Jeunes l’a remercié pour son initiative. Des parents, d’anciens élèves et des membres du personnel de l’école ont également félicité les élèves pour leur travail.

Partager cet article
S'inscrire
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires