Vol à la succursale du Complexe le partage à Saint-Constant

Vol à la succursale du Complexe le partage à Saint-Constant

Sur la photo, l’intérieur du magasin du Complexe le partage à Saint-Constant.

Crédit photo : Le Reflet - Archives

La succursale du Complexe le partage à Saint-Constant a reçu la visite d’un voleur dans la soirée du 12 mars, vers 22h30.

Celui-ci s’est emparé de trois à quatre sacs de dons qui avaient été déposés devant la porte de l’édifice de la rue Saint-Pierre.

«Selon les images de nos caméras vidéo, il s’agit d’un homme dans la soixantaine qui a agi seul», a déclaré Frédéric Côté, directeur général adjoint du Complexe.

L’individu s’est attaqué par la suite à la boîte de dons en forçant l’ouverture de la trappe d’accès à l’aide, vraisemblablement, d’un pied-de-biche. Il a essayé de s’emparer du contenu, mais sans y parvenir.

Puisque la nature des objets dérobés n’est pas connue, il est impossible de chiffrer le montant du vol.

«Parmi les dons qu’on reçoit, on retrouve des vêtements pour nos friperies, des livres et autres articles», a mentionné M. Côté.

Le principal intéressé se désole de la situation.

«Les bénéfices découlant de la vente des articles de la boutique du Complexe de Saint-Constant et celle de La Prairie [rue Saint-Henri] représentent 60% du financement des activités du Complexe», a rappelé le principal intéressé.

Ce n’est pas la première fois que des sacs de dons déposés par des citoyens sont dérobés. Le Complexe doit aussi composer avec des vols à l’étalage dans ses deux succursales. Des mesures, dont l’installation de caméras de surveillance, ont été prises afin de prévenir les méfaits.

La Régie intermunicipale de police Roussillon enquête sur cette affaire.

Poster un Commentaire

2 Commentaires sur "Vol à la succursale du Complexe le partage à Saint-Constant"

avatar
Christiane Brunelle
Invité
Christiane Brunelle

Ça toujours existé, il vas toujours en avoir qui vont se permettre de prendre ce qui ne leurs appartiennent pas, sois pour vendre ou par besoin et c’est pas aujourd’hui que ça vas changer.
Peux-être si les conteneurs à chute étaient dans des endroits. ex: poste de police ou de pompier ce serait très gênant ou risqué de se pointer tard le soir. Qu’en pensez vous ???

Mike
Invité
Mike

J’ai été témoin des voisins qui fouillent régulièrement dans les dons laisses devant la boutique